5 citations inspirantes pour les parents

Cela faisait longtemps que j’avais envie de partager avec vous des citations. Car dans notre monde où tout va vite et on l’on est parfois un peu perdu, on a parfois besoin de citations inspirantes pour les parents.

Ces citations inspirantes pour les parents, ce sont des mots qui volent dans ma tête & dans mon coeur. Des mots qui m’aident et qui pourraient aussi peut être vous aider. Ce sont des mots pour déculpabiliser, pour se faire du bien, pour inspirer, pour respirer, pour réfléchir, …

Des mots simples finalement. Et des mots posés pour nous aider à avancer. Des citations inspirantes pour les parents pour vivre notre quotidien de parent avec plus de sérénité…

Il n’existe pas de modèle de papa, ni de papa modèle

Pour la 1ere citation, je me devais de parler d’Histoires de Papas 😉

Juste pour se rappeler qu’il n’existe pas de papa parfait, ni de mode d’emploi du papa. Que si clairement nous sommes dans une époque de prise de conscience du rôle du papa, il ne s’agit pas pour autant de subir de nouvelles injonctions. Mais simplement d’être pleinement soi comme papa (ni d’être dicté par le modèle du patriarcat, ni par la pression d’être un papa parfait du 21eme siècle), d’écrire sa vérité de papa, sa chanson de papa, en suivant ce dont on a réellement envie.

La parentalité est un marathon, pas un sprint

On peut avoir tendance à mettre toute notre énergie sur les premiers mois de bébé. Et pourtant, on est parent de nombreuses années !

Alors tout comme pour un marathon 🏃‍♀️🏃‍♂️, il s’agit, pour bien tenir sur la durée en tant que parents de :

👉 se préparer avant le marathon de notre parentalité (en se posant les bonnes questions au sein du couple, de lire/écouter les bonnes ressources disponibles partout, de s’interroger sur ce que l’on est prêt à lâcher, …)
👉 se préserver en se permettant des moments de récupération (des petites pauses) tout au long de notre marathon de parentalité 
👉 et enfin, d’être bienveillant envers soi : on a le droit de se tromper, d’expérimenter, d’apprendre, d’ajuster, … C’est un marathon, on a le temps !

Nous ne sommes pas (et n’avons pas envie d’être) des champions qui veulent arriver en 1er sur la course et le sprint de la parentalité. Nous sommes plutôt des « sportifs du dimanche » qui ont juste envie de profiter de ce beau marathon 🏃‍♀️🏃‍♂️… qui va durer des années !!!!

Prendre soin de soi pour prendre soin de ses enfants 

Quand on devient parent, souvent, on se dénombrilise. Notre enfant passe alors avant tout. Il devient notre priorité. Et cela s’entend, car notre bébé n’est pas autonome, il a besoin de nous !

Et pour autant, même avec l’amour ♥️ énorme qu’on lui porte, il arrive que l’on s’épuise. D’ailleurs, les burn out parentaux, encore tabous il y a peu, deviennent de plus en plus fréquents et exprimés.

Pour éviter d’entrer dans cette spirale, il s’agit, à mon sens, de ne pas oublier de prendre soin de soi. C’est pour moi essentiel.

C’est un peu comme la métaphore du masque à oxygène dans les avions ✈️ : on doit se le mettre sur le nez avant de le mettre à notre enfant. Pourquoi ? Car comment s’occuper de son enfant si on n’est pas en capacité de respirer.

C’est la même chose dans notre quotidien. N’oublions pas de prendre soin de soi pour prendre soin de nos enfants…

J’ai bien conscience que ce n’est pas forcément admis par la société et par son entourage (je me souviens encore de certaines réactions de mon entourage quand nous avons décidé de partir 1 semaine se reposer alors que mes jumeaux avaient 1 an et 2 mois… Mais nous étions KO après une 1ere année très intense avec beaucoup de temps en hôpital et nous avions besoin de récupérer). 

Mais il n’y a pas de culpabilité à avoir. Et encore moins de honte. Et ce n’est pas égoïste. Prendre soin de soi est sain. Cela permet de recharger les batteries et de garder un bon niveau d’énergie (et on sait que nous en avons besoin avec des enfants !!).

Et j’ai aussi bien conscience que cela n’est pas forcément évident de prendre ce temps pour soi quand on a des enfants. Soyons réalistes et prenons soin de soi en fonction de ce que l’on peut faire : 1h par semaine, une soirée, 2 jours tous les 2 mois, un bon bain avec un verre de vin,… Il n’y a pas de règle. Juste de se faire du bien. Pour soi. Et pour ses enfants que l’on aime.

Faisons nous confiance et faisons confiance en la vie. En réalité, tout passe…. 

Cela fait bientôt 5 ans que je suis Papa… Et 5 ans que j’ai donc plongé dans ce nouveau monde de la parentalité. Et je trouve que c’est un univers où nous sommes, nous parents, bombardés d’injonctions.

Cela se veut toujours aidant. Parfois, c’est le cas, et d’autres fois, cela génère l’inverse. Cela créé un doute. D’abord léger… Puis il s’installe. 

C’est un caillou dans la chaussure. Au début, on arrive à le laisser dans le coin… Puis avec le temps, le petit caillou devient plus douloureux. Et cela fait mal.

On ne le répète jamais assez : il n’existe pas d’enfant parfait… et il n’existe pas de parent parfait !! Nous sommes des êtres humains qui essayons de faire de notre mieux face à d’autres petits êtres humains.

Alors soyons juste, doux et bienveillant envers nous. Faisons-nous confiance. On essaye, on réussit, on se trompe, on apprend, on fait… Et c’est déjà énorme ! Alors définitivement, faisons nous confiance.

Faisons également confiance en la vie. Je sais que nous sommes dans une époque très anxiogène. Et qu’il est facile de glisser dans une espèce de défiance envers l’autre et la vie. Et pourtant… Sans tomber dans du positivisme naïf, faire confiance en la vie nous rend plus léger. Et plus fort en même temps. Et cela fait du bien.

Enfin, même si ce n’est pas toujours facile, essayons de prendre un peu de recul sur les moments compliqués que nous vivons. Ils sont intenses sur le moment. Mais finalement, tout passe. Les nuits courtes, la gestion des émotions de nos enfants, le rythme foufou des 1eres années… C’est (TRES) dur sur le moment. Mais rien n’est figé. Tout passe. Tout avance. Alors faisons confiance…

La parentalité juste est une parentalité qui respecte les besoins de chacun

Nous sommes dans une époque où il n’est pas toujours facile d’être parents…. Pas plus tard qu’hier soir, je dinais avec un couple de jeunes parents. Et ils m’exprimaient comment c’était difficile pour eux de faire face à toutes les injonctions relatives à la parentalité. Que cela en devenait anxiogène pour eux.

Nous n’avons jamais eu autant de ressources à notre disposition (livre, podcast, site web, réseaux sociaux, …). Et pour autant, nous ne savons parfois que faire de toutes ces ressources. Alors on s’accroche à des modèles… Modèles qui ne fonctionnent pas car nous sommes tous des êtres humains ! Et donc par nature tous différents !

Il n’y a pas de recette magique pour être parent. Il s’agit de créer SA vérité. Celle qui fonctionne pour soi et qui ne fonctionnera peut être pas pour les potes ou les voisins.

C’est ce que j’appelle la parentalité juste. Une parentalité qui respecte les besoins de chacun : soi, le couple, les enfants et le taff.

C’est aussi cette parentalité juste qui permet de se sentir plus léger et plus libre. On arrête de se comparer, on arrête de courir après un idéal fantasmé, … 

Nous sommes des acteurs de nos vies. Nous pouvons faire nos propres choix. Juste ceux qui sont justes pour soi & sa bulle.

Si vous avez envie de creuser cette idée, n’hésitez pas à lire (ou relire) un article que j’ai écris sur le sujet il y a quelques mois.

Et vous, que pensez-vous de ces 6 citations inspirantes pour les parents ?

Positivons, partageons et commentons ci dessous !

Retour à la page d’accueil

Partager l'article

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.