Concilier vie professionnelle et vie familiale : Comment Pierre a changé de job pour avoir plus de temps en famille ?

Ptitsy Moloko

Pierre est de ceux, de plus en plus nombreux, qui osent s’inventer un chemin hors des sentiers balisés. Ce papa de trois garçons, sportif et fan de randonnées, a une énergie communicative. Et un optimisme qui semble inaltérable. Il mène d’abord une première partie de vie professionnelle de jeune cadre dynamique. Avec succès. Puis vient ce jour sombre des attentats de Charlie Hebdo. Un électro-choc pour Pierre. Il entame alors une transformation professionnelle pour se recentrer sur l’essentiel : sa famille. Présent au quotidien avec ses fils, il est désormais consultant pour l’entreprise de son oncle et accompagne l’entreprise de sa femme, Ptitsy Moloko, une entreprise de porte bébé physiologique et bio made in France. Et il est en passe de réussir son pari de concilier vie professionnelle et vie familiale :  avoir un job avec un sens et aligné avec ce en quoi il croit, tout en étant proche de ses enfants. Portrait d’un papa inspirant.

Un chemin de vie en construction

concilier vie professionnelle et vie personnelle

Pierre est un mari heureux avec sa femme, Cécile, dont il partage la vie depuis 2000. De cet amour naissent trois garçons : Pablo, 14 ans, Vassily, 12 ans et Melvil, 7 ans. Trois garçons à l’énergie débordante qui aiment autant le sport que leur papa.

C’est d’ailleurs dans le sport qu’il affectionne tant (tout comme Mathieu qui partage sa passion du sport avec son fils) que Pierre commence sa carrière professionnelle en étant Responsable de rayon chez Decathlon, avant de devenir Directeur d’exploitation puis Responsable Communication. Après Decathlon, Pierre continue de travailler dans le retail en étant Directeur Régional pour Camaieu puis Directeur des ventes France pour la marque de lingerie Rouge Gorge. « Ce job était passionnant mais très prenant. Je partais de la maison le mardi matin pour ne rentrer que le Vendredi soir ». Et ce dernier job, il le mène juste après la naissance de son dernier fils, Melvil.

Les attentats de Charlie Hebdo et la prise de conscience

En ce jour sombre de Janvier 2015, Pierre est en déplacement à Rennes. « J’avais conscience de n’être que peu présent au quotidien. Mais là, c’était plus fort. Je n’étais pas auprès de mes enfants à un moment où il était nécessaire de leur donner des explications. J’avais besoin d’eux et ils avaient besoin de moi. Je devais leur apporter du sens dans ce moment dramatique qu’ils ne pouvaient pas comprendre ».

C’est l’élément déclencheur pour Pierre. Il veut changer sa vie professionnelle pour ne pas être loin des siens. Et il veut retrouver un job qui fasse sens pour lui. Son objectif est de réussir à concilier vie professionnelle et vie familiale. Mais plutôt que de tout changer sur un coup de tête, le papa prend le temps de la réflexion pour murir son projet. Trois années seront nécessaires pour dessiner le nouveau chemin à prendre et comment le prendre.

Le choix des jobs en famille

concilier vie professionnelle et vie personnelle

Pierre est un optimiste. « Je savais que j’allais trouver ma voie. Et il est important de ne pas oublier que l’on a la chance de vivre en France, un pays qui offre plusieurs possibilités de rebonds ». Ce dont Pierre est certain, c’est de vouloir passer plus de temps en famille. Et c’est ce qui guidera ses choix. Sa femme, Cécile, a créé son blog http://ptitsy-moloko.blogspot.com en 2008 puis a créé son premier porte bébé physiologique en 2010. « Elle me demandait souvent conseil pour développer son activité et, il y a deux ans, on a décidé de sauter le pas et de travailler ensemble. Cela répondait à toutes mes attentes : travailler ensemble, proposer un produit Made in France, avoir un job avec un sens et un impact, et concilier vie professionnelle et vie familiale ».

En parallèle, Pierre accompagne son oncle pour l’aider à gérer et à développer le groupe d’hôtels qu’il possède. « J’y suis 2 jours par semaine et les 3 autres jours avec Cécile pour Ptitsy Moloko. Je fonctionne complètement en famille et c’est exactement ce dont j’avais envie ! ». Pour le papa, c’est une véritable chance de pouvoir travailler en famille. Et qui transforme aussi sa vision des choses. « Je ne suis plus dans le même schéma de fonctionnement. Dans les groupes dans lesquels je travaillais, j’avais l’habitude de pointer les dysfonctionnements pour les faire évoluer. Aujourd’hui, avec des entreprises familiales, je focalise sur nos forces pour les optimiser ! C’est un véritable changement de paradigme. Je veux mieux faire ce que l’on fait déjà bien. Et cela donne une énergie incroyable ! ». Le papa a aussi envie de partager un autre conseil. « Se faire confiance comme on fait confiance à ses enfants. Et accepter que l’on a le droit de se tromper, comme on le fait aussi parfois avec ses enfants…. ». Là également, réconcilier vie professionnelle et vie familiale génère alors des bénéfices dans chacune des sphères…

L’aventure Ptitsy Moloko en famille

concilier vie professionnelle et vie personnelle L’entreprise, créée par sa femme et devenue entreprise familiale, le passionne. Pierre en parle avec enthousiasme. « Ptitsy Moloko, ce sont des portes bébés physiologiques, qui respectent la position du bébé et qui sont donc bien plus confortables pour eux. Ils sont réalisés en coton bio car, souvent, le bébé tête et il est important qu’il n’absorbe pas de produits chimiques. Et enfin, ils sont tissés et fabriqués en France ». Pour Pierre, Ptitsy Moloko (= lait des oiseaux en Russe qui évoque aussi dans le sens le maternage, l’allaitement et l’envol), répond à son envie de « produire et de consommer différemment, de façon plus responsable ».

Et alors, travailler en couple, facile ou pas facile ? Un peu des deux pour Pierre (tout comme Nicolas, le fondateur de Non Nin, les doudous Made in France) ! « L’avantage de travailler à deux, c’est que l’on a du temps pour se voir et de trouver des solutions. Après, la difficulté réside plus pour moi dans la temporalité. En tant que parents, on prend des décisions pour nos enfants pour le futur, pour leur construction. On est sur du long terme, on peut ajuster. A l’inverse, en tant que chefs d’entreprises, on doit prendre des décisions pour de suite ! On doit faire des choix rapides et donc forcément, le compromis n’est pas toujours possible. L’un des deux membres du couple doit forcément renoncer à son choix… ».

Mais Pierre l’optimiste voit déjà les pistes d’amélioration pour demain, pour mieux fonctionner en couple. « On va avancer sur les répartitions des rôles. Il est important de clarifier les responsabilités de chacun pour décider plus sereinement ». Et puis, pour Pierre et Cécile, Ptitsy Moloko, c’est un peu un quatrième enfant. « On avance pas à pas. On veut faire grandir notre quatrième enfant, comme nos trois garçons : doucement, avec une croissance saine ».

Plus de temps en famille

balade en familleDans les motivations de Pierre pour changer de vie professionnelle, il y a aussi sa vie avec ses enfants et la vie dans la cité. « Je suis devenu entraineur de basket là où nous vivons. C’était important pour moi. Je ne voulais plus être juste un consommateur. J’avais besoin de m’impliquer dans la vie locale ».

Aujourd’hui, Pierre se sent plus serein. « Désormais, je gère beaucoup plus facilement mon temps. Alors bien sur, mon rôle de papa m’enlève du temps pour mon rôle d’entrepreneur ! Mais dans quelques années, les enfants ne seront plus au quotidien avec nous. C’est aujourd’hui qu’il est important de donner du temps en famille ».  Et pour Pierre, c’est d’autant plus important d’être présent au quotidien qu’il souhaite transmettre à ses fils des valeurs fortes. La bienveillance d’abord : « Et avec 3 garçons, c’est important ! Ils sont énormément dans la compétition. La compétition pour soi, c’est top. Mais pas contre les autres ». Et vient alors en complément le respect : « Le respect de soi, des autres, de son environnement ». Pour cela, rien ne vaut, selon Pierre, l’exemplarité. « Ce n’est pas facile car on peut vite être mis à défaut. Et il faut réussir à le faire vivre au quotidien ». Pour cela, Pierre a une astuce : « On a un mur dans le salon où chacun de mes enfants écrit une devise qui reste affichée deux/trois mois. Les deux dernières étaient : celle de Mandela « Dans la vie, je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j’apprends » et une création maison d’un de mes enfants « La personne la plus importante : celle présente à tes côtés. L’action la plus importante : lui faire du bien ».

Et cette valeur de respect prend forme en famille. « Nous aimons beaucoup la randonnée. Quand notre dernier fils, Melvil, était petit, nous voulions poursuivre ces aventures familiales. Grâce à nos portes bébés Ptitsy Moloko, nous avons réussi à faire nos randonnées le week-end dans des endroits magiques, en respectant les rythmes de chacun des membres de la famille ». Quand concilier vie professionnelle et vie familiale prend tout son sens. Et quand l’aventure professionnelle rencontre pleinement l’aventure familiale sur les chemins de la vie…

 

Et vous, que pensez-vous de l’histoire de Pierre, ce papa qui a complètement changé de job pour réussir à concilier vie professionnelle et vie familiale  ?

Positivons, partageons et commentons ci dessous !

Partager l'article
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.