Congé paternité à la maison : mes astuces pour prendre sa place de papa !

Et voici mon dernier article sur le nouveau congé paternité ! Après avoir précisé ses modalités et ses impacts positifs, je vous ai partagé des astuces pour mieux l’intégrer dans sa vie professionnelle. Mais il s’agit également de bien intégrer ce nouveau congé paternité à la maison !

C’est décidé, vous allez prendre les 28 jours du congé paternité pour votre bébé (que ce soit le 1er ou pas !). Ces 28 jours vont vous permettre de créer un lien fort avec votre bébé et d’être présent auprès de la maman. Mais finalement, 28 jours, cela passe super vite pour trouver ses marques. Alors pour vous aider à rendre ce congé paternité le plus utile possible, je vous partage mes astuces pour intégrer le congé paternité à la maison. Et vous aider à enfiler votre costume de Super Papa !

S’investir !

peau à peau papa bébé

Cette 1ere astuce est presque la base mais ca va mieux en le disant ! Comme je le dis souvent, l’arrivée d’un enfant, c’est un peu un tsunami qui arrive dans votre vie. Alors profitez de ce mois de congé paternité pour apprendre à surfer sur la vague ! On ne naît pas papa, on le devient. Et c’est justement en s’investissant que l’on apprend. 

En un mois de présence active au sein de votre famille, vous allez réussir à entrer pleinement dans votre rôle de papa. Vous allez apprendre à décoder les pleurs de bébé, ses besoins, ses envies. Donc n’hésitez plus: usez et abusez du peau à peau et du portage par exemple. Une autre astuce qui fonctionne très bien est d’utiliser vos passions, ce que vous aimez (n’hésitez pas à télécharger gratuitement mon guide du Super Papa. L’exercice PASSION y est présenté pour vous aider à créer un lien naturel avec votre enfant).  Investissez vous… et mettez les mains… dans les couches !!!

Apprendre à lâcher prise

Je l’ai dit juste au dessus, on ne naît pas papa, on le devient. Et surtout si c’est votre 1er enfant, l’arrivée d’un bébé dans votre quotidien peut vite être anxiogène…

La parentalité est un univers avec beaucoup d’injonctions. Elles se veulent aidantes mais peuvent aussi vite être culpabilisantes. On va de suite remettre les choses à leur juste place : le parent parfait n’existe pas !! Ni vous, ni moi, ni personne d’autre. L’important est déjà de faire et de prendre son rôle au sérieux (sans pour autant se prendre trop au sérieux).

Apprenez donc à lâcher prise. Gardez la distance avec ses injonctions. Et créez VOTRE propre vérité. Créez la parentalité qui est juste pour vous. Il n’y a pas de modèle type pour être papa. Le meilleur papa, c’est vous, celui qui vous ressemble. Celui qui cherche à faire au mieux pour son bébé et le 2eme parent. Inventez votre propre version du papa !

Se définir de nouveaux objectifs

Avant l’arrivée de bébé, on se focalise sur soi et sur son couple. Mais avec un petit être dépendant de nous, tout change. Et notamment la question du temps qui n’est plus du tout le même ! Penser que l’on va pouvoir continuer à passer le même temps dans ses différentes activités qu’avant bébé est utopique. Voire dangereux. Car ce n’est juste pas possible. Et ne pas l’appréhender risque d’apporter de la frustration et donc des tensions…

Il est donc, à mon sens, essentiel de s’interroger sur ce sur quoi nous sommes prêts à lâcher. C’est à dire d’identifier là où nous sommes prêts à passer moins de temps. Et donc de libérer du temps pour bébé. Et le congé paternité à la maison est un bon moment pour se poser cette question. Concrètement, sur quoi êtes vous prêt à passer moins de temps ? Le boulot ? Le sport ? Les potes ? La console ?…

Au moins dans un premier temps (peut être les deux premières années), re-priorisez vos objectifs de vie. On ne peut mettre la même intensité dans tout ce que l’on fait dans notre vie sur les 1eres années de bébé… Et pas d’inquiétude, après vous pourrez retrouver une vie « normale » !!!

Prendre soin de l’autre et communiquer

On l’a dit, l’arrivée d’un bébé bouscule la vie. Et les habitudes du couple. C’est une des raisons qui explique qu’en moyenne, un couple sur 3 se sépare sur la 1ere année de l’enfant… Mais il n’existe aucune fatalité ! Le savoir permet de mieux se préparer.

Chaque membre du couple a son histoire et son éducation. On arrive relativement facilement à s’en arranger quand on est juste deux. Mais avec un enfant, ces différences prennent une autre dimension.

Profitez de ce nouveau congé paternité à la maison pour mettre en place de nouvelles habitudes et rituels au sein de votre couple. Essayez, même si ce n’est pas évident sur les premières semaines, de vous préserver des petits moments à deux. Cela permettra de ne pas abimer la relation. Je le dis souvent, la communication dans le couple est essentielle et jamais suffisante. Donc parlez au maximum pour ne pas laisser s’installer des flottements et des tensions. Et comme nous avons deux oreilles et une seule bouche, n’oubliez pas d’écouter votre partenaire ! Des parents, c’est une équipe ! Ecoutez avec bienveillance, sans jugement. Et n’hésitez pas à utiliser les techniques de Communication Non Violente pour mieux exprimer vos émotions et vos besoins.

Alléger la charge mentale

Depuis quelques années, nous parlons de plus en plus de la charge mentale. Et c’est très bien ! Cette charge mentale est souvent portée par les femmes. Dépassez votre rôle d’exécutant pour réellement prendre votre place auprès de la maman. Il ne s’agit pas de l’aider mais bien de prendre votre juste place.

Profitez du congé paternité à la maison pour réfléchir à un « qui fait quoi ». Chacun possède ses domaines de compétences et d’appétence. L’enjeu est de trouver un juste équilibre. Qui se charge des courses ? Des soins de bébé ? Des réveils nocturnes ? Et des lessives ?…. Autant de sujets pouvant être des sources de tensions que l’on peut éviter si on les anticipe.

S’organiser

Et une meilleure répartition de la charge mentale passe par une meilleure organisation. Je vous ai parlé ci dessus du « qui fait quoi ». Et vous allez vite prendre conscience, lors de votre congé paternité à la maison, du nombre de choses incroyables que vous allez devoir gérer en plus !!!

Les To Do List vont devenir vos meilleurs amies… Mais aussi vos meilleures ennemies tellement elles peuvent être anxiogène… Alors je vous repartage deux astuces qui fonctionnent très bien et dont j’ai déjà parlé ici. 

Apprendre à distinguer l’urgent de l’important est un bon moyen pour gagner en sérénité. Et créer un agenda partagé entre parents est un très bon outil d’organisation.

Au delà de ces outils, votre congé paternité à la maison va vous amener à vous interroger sur comment mieux vous organiser. Organisation et anticipation sont un peu les deux piliers essentiels clés sur lesquels s’appuyer lorsque l’on devient parent… Alors soyez créatifs !!!

Toutes ces astuces devraient vous aider à mieux profiter de congé paternité à la maison. Voyez le comme un moment unique pour créer un lien fort avec votre bébé. Et également pour mettre en place les fondations de votre nouvelle vie de parent ! Et n’oubliez pas…. Amusez vous et kiffez ce moment !!

Et vous ? Avez-vous d’autres astuces pour faciliter l’intégration de ce nouveau congé paternité à la maison ?

Positivons, partageons et commentons ci dessous !

Retour à la page d’accueil

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •  

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.