Papa et allaitement : 12 astuces pour vous impliquer sereinement

soutien allaitement

Le blog Histoiresdepapas accueille aujourd’hui un article invité sur le rôle du papa dans l’allaitement, rédigé par Sophie du blog Mamanradieuse

Qui a dit que les papas n’ont pas leur place au cœur de l’allaitement ?

Je m’appelle Sophie, je suis infirmière puéricultrice, formée à l’allaitement maternel. Une des premières idées reçues que j’entends sur le sujet est : le papa ne peut pas participer ! Au contraire, Sachez messieurs que vous avez toute votre place au sein de l’allaitement. Seule le désir de vous impliquer compte 😉

C’est pourquoi, dans cet article, j’ai choisi de vous partager des astuces pour vous permettre de vous impliquer sereinement et de mieux concilier papa et allaitement. Vous allez découvrir à quel point votre rôle est important

Papa et allaitement : comment vous impliquer dans l’allaitement avant la naissance ?

Connaissez-vous les 2 pouvoirs que vous avez sur l’allaitement ? 

  1. Vous avez le pouvoir de nuire au succès de l’allaitement !
    OU 
  2. Vous avez un énorme potentiel de le faciliter…   

Eh oui, comprendre l’importance de votre rôle est la première étape pour vous donner les moyens de soutenir l’allaitement maternel et prendre soin de votre partenaire et de votre bébé.

Au fil de votre lecture, vous allez découvrir tout un tas d’action que vous pouvez mettre en place pour faire parti de l’équipe 😉

Dans un premier temps, je vous donne des petites astuces pour vous impliquer dans l’allaitement avant la naissance et mieux concilier papa et allaitement.

1/ Informez-vous !

Le choix d’allaiter ou de donner le biberon se discute à deux, même si la décision finale appartient à la maman.

Alors la première chose que vous pouvez faire, consiste à vous informer sur l’allaitement en lisant des articles sur le sujet.

Par exemple, vous pouvez vous informer sur :

  • Les avantages de l’allaitement maternel pour votre bébé, la maman et votre famille ; 
  • La préparation à l’allaitement ;  
  • Comment se passe la première tétée ? 
  • Le rythme du bébé allaité ; 
  • Reconnaitre les petits signes de faim du bébé ; 
  • La fréquence et la durée des tétées… 

Vous pouvez aussi lire mon petit guide ” Réussir son allaitement “ dans lequel vous trouverez une mine d’information sur le sujet 😉

Le fait d’être bien informé, peut aussi aider la maman à prendre la décision d’allaiter…

2/ Participez aux cours de préparation à la naissance 

Ce n’est pas réservé qu’aux mamans ! Eh oui, vous pouvez vous aussi participer. 

Parmi les cours de préparations à la naissance, le sujet de l’allaitement maternel est abordé. Alors, suivre un cours de préparation vous permettra d’avoir les bonnes informations.

Vous pourrez aussi poser toutes vos questions et parler de vos craintes, de vos doutes…

Je me souviens encore de la première séance d’accompagnement à laquelle j’ai participé en tant qu’étudiante. Il y avait Luc, un papa bienveillant, qui avait mille et unes questions sur le sujet. 

” Est ce que la maman ne sera pas trop fatigué ? Est ce qu’il y a d’autres alternatives pour que je puisse aussi nourrir mon bébé ? …” 

Des questions tout à fait légitime, auxquelles il a eu les réponses. Et puis, vous allez certainement rencontrer d’autres papas qui sont dans votre situation. 

Une chose est certaine, plus vous en saurez sur l’allaitement, plus vous serez en mesure d’aider votre partenaire 😉

3/ Soutenez votre compagne 

Votre femme désire allaiter, mais elle a beaucoup d’appréhension ? 

Dites-lui que vous croyez en l’allaitement et que vous voulez l’aider à faire ce qui est le mieux pour votre enfant.

N’oubliez pas que l’allaitement est une expérience d’apprentissage, surtout pour les nouvelles mamans. Eh oui, il y a des jours où l’allaitement sera plus difficile que d’autres (entre la fatigue, les hormones…) Alors un soutien de votre part peut être très important, car vous avez un effet un réel effet sur l’allaitement et le bien-être de la maman. 

Le soutien affectueux d’un partenaire est l’un des facteurs les plus importants dans la décision d’une femme d’allaiter son enfant.

Le fait de vous avoir à ses côtés peut lui donner la confiance nécessaire pour bien démarrer l’allaitement et continuer à le faire même lorsque les choses sont difficiles.

D’ailleurs, les recherches montrent que lorsqu’une maman bénéficie du soutien et des encouragements de son partenaire, elle a plus de chances de réussir à allaiter et à nourrir son enfant pendant une plus longue période.

Les délicates attentions pendant l’allaitement

4/ Être disponible

Les premières semaines, il va falloir trouver votre rythme, alors si vous êtes disponible ça sera certainement plus facile pour vous de soutenir votre compagne, mais aussi de trouver votre place au coeur de l’allaitement

Si c’est possible, essayez de prendre des vacances après la naissance de votre bébé. J’ai bien conscience que selon votre situation, ce n’est pas toujours évident.

Bonne nouvelle ! Par exemple, en France la réforme sur le congé paternité est en train d’évoluer. Bien qu’il reste encore un long chemin à parcourir…

5/ Aider à la mise au sein 

L’heure de la tétée arrive ?

Vous pouvez alors aider votre femme à s’installer dans une position d’allaitement confortable.

C’est-à-dire, une position dans laquelle elle ne sentira aucune tension ni appui douloureux. C’est important que la maman soit à l’aise pour allaiter, car parfois, les tétées durent plus de 30 minutes !  

Alors, attraper le coussin d’allaitement et voyez avec elle comment elle veut s’installer 😉

Vous pouvez aussi laisser un verre d’eau et une collation à côté de votre partenaire et demandez-lui s’il y a autre chose que vous pouvez faire.

C’est une délicate attention qu’elle va beaucoup apprécier… La maman se sentira à l’aise et détendue, et cela l’aidera à faire descendre son lait.

Ensuite, aller chercher le bébé lorsqu’elle est enfin prête pour allaiter 🙂 

Si vous restez tenir compagnie à votre compagne, vous pouvez avoir une conversation agréable avec elle pendant que vous aidez à garder le bébé éveillé pour la tétée.

6/ Se rendre utile

Les tâches ménagères sont souvent perçues comme pénibles, n’est-ce pas ?

Et souvent, la maman se sent dépassée par tout ce qu’elle doit faire. Entre le ménage, la cuisine, les courses, s’occuper des autres enfants… 

Alors, qu’en dites-vous de partager les corvées du quotidien ? 

Cela permettra de soulager votre partenaire, mais aussi de récupérer plus rapidement de l’accouchement. 

7/ Laisser lui le temps pour un retour à la sexualité

La grossesse et l’accouchement viennent chambouler l’image du corps de la maman… De plus, certaines études prouvent que l’allaitement peut être un frein à la libido

Attendre plusieurs semaines, ou mois avant de retrouver un retour à la normale dans la sexualité est une des plus grandes peurs de l’homme…

Alors voici quelques petits conseils que je peux vous donner : 

  •  Ne brusquer pas votre partenaire. Eh oui, le fait de l’harceler pour du sexe risque de faire l’effet inverse ; 
  • Discutez tranquillement avec elle sur le sujet. La communication est un des piliers du couple, n’est-ce pas ? 
  • Continuez d’avoir des marques d’affection et pensez à lui faire des compliments régulièrement. Ce sont toutes ces petites marques d’attentions qui font la différence. Par exemple, cela peut être : ” J’ai remarqué que tu as changé de rouge à lèvre, il te va très bien… ” 
  • Faite preuve d’imagination et surtout soyez observateur ; 
  • Et enfin prenez votre mal en patience… 

Le rôle de maman demande un certain temps pour s’habituer à ces nouvelles responsabilités. 

Comment créer des liens avec votre bébé allaité ?

Souvent, votre plus grande crainte est de vous sentir mis à l’écart si votre partenaire décide d’allaiter. Mais j’ai une bonne nouvelle… 

Il existe de nombreuses façons de s’occuper de son enfant et de tisser des liens avec lui. 

En passant du temps avec votre bébé, vous allez faire sa connaissance tout en donnant à la maman une chance de se reposer. Et plus vous consacrerez de temps à votre enfant, plus vous aurez confiance en vos compétences parentales.

Alors, voici quelques moyens pour vous permettre de créer des liens avec un bébé allaité.

8/ Le contact en peau à peau

Le contact direct en peau à peau favorise une connexion profonde entre vous. Vous allez vite le remarquer… Le toucher est l’un des sens les plus puissants à la naissance !

Eh oui, lorsque vous placez votre bébé sur votre poitrine nue et que vous vous blottissez l’un contre l’autre, cela stimule la libération d’une hormone.

Il s’agit de l’hormone Ocytocine, qui est responsable de l’amour et de l’attachement. Elle contribue à forger une relation étroite entre vous et votre bébé. 

9/ Le portage

Porter votre enfant a de précieux bienfaits. Grâce au portage, vous allez renforcer votre sentiment de paternité d’une manière unique et le lien qui va se créer entre vous et votre bébé sera d’autant plus fort

Alors, prenez régulièrement votre enfant dans vos bras et cajoler-le. Vous pouvez aussi le bercer doucement jusqu’à ce qu’il s’endorme. 

Votre bébé apprendra aussi a reconnaître votre odeur… ce qui va lui permettre de se rendre compte que la maman n’est pas son unique univers.

Porter votre enfant a de précieux bienfaits. Grâce au portage, vous allez renforcer votre sentiment de paternité d’une manière unique et le lien qui va se créer entre vous et votre bébé sera d’autant plus fort

Alors, prenez régulièrement votre enfant dans vos bras et cajoler-le. Vous pouvez aussi le bercer doucement jusqu’à ce qu’il s’endorme. 

Votre bébé apprendra aussi a reconnaître votre odeur… ce qui va lui permettre de se rendre compte que la maman n’est pas son unique univers.

Et vous allez voir ! Il se passe vraiment quelque chose dans ces instants-là 🙂

10/ Les soins quotidiens

Les changements de couches 

C’est grâce aux petites interactions du quotidien, que vous allez construire les liens les plus forts. Changer la couche n’est peut-être pas ce qu’il y a de plus attrayants… Mais je suis certaine que vous arriverez a transformer ces moments et créer une réelle complicité entre vous

Oui oui je vous l’assure, même en changeant la couche de votre bébé vous créez du lien !

L’heure du bain

Le moment du bain est aussi propice pour créer une relation avec votre enfant. C’est un moment de bien-être et de détente que vous lui accordez…

Alors, communiquez avec votre bébé grâce aux petits regards, au toucher et aux caresses. N’hésitez pas à lui parler doucement et à le rassurer. 

11/ Les alternatives à l’allaitement au sein 

 

Qu’en dites-vous de prendre un peu le relai ? 🙂

Dans ces options, je vais bannir le biberon, car ça serait dommage que votre petit bout fasse une confusion sein/tétine. 

Discutez en avec votre conjointe, mais il existe des solutions pour que vous puissiez vous aussi donner le lait à votre enfant. 

La cup 

L’idée est d’extraire le lait (manuellement ou avec un tire-lait) puis de le donner à votre bébé dans un gobelet ou dans une tasse. 

Pour cela, mettez la tasse contre la lèvre de votre bébé et inclinez-la un petit peu (l’objectif est que le lait touche ses lèvres). Et puis vous allez voir, votre bébé va laper le lait et ça se fera tout seul 😉 Une bonne astuce pour concilier papa et allaitement !

La diversification

Si tous les deux, vous décidez que l’allaitement se fera exclusivement au sein pendant les premiers mois… Alors patience… C’est entre 4 et 6 mois que débute la diversification alimentaire. Vous pourrez alors introduire les premiers aliments solides lorsque votre bébé allaité sera prêt.

12/ Passer du temps ensemble 

Une dernière action à mettre en place est de passer du temps à nouer des liens avec votre bébé et à construire une relation privilégiée avec lui.

De cette manière, vous allez vite acquérir une plus grande confiance dans votre rôle de papa.

Il est bon pour vous de passer du temps à jouer avec votre bébé. Même s’il est encore tout jeune, le simple fait de lui porter de l’attention comme secouer un hochet, mais aussi lui chanter une chanson ou vous amuser à faire des grimaces contribuent pleinement à ces liens d’attachement.

Et vous allez voir… À mesure que votre bébé grandit, les jeux deviendront encore plus passionnants 🙂 

Papa et allaitement : une dernière astuce…

Pour conclure, j’ai envie de vous dire que le lait maternel est la meilleure alimentation pour nourrir votre bébé.

En prenant une part active à l’allaitement et aux soins quotidiens de votre enfant, vous apportez un grand soutien à votre compagne. Le rôle que vous allez jouer est très important pour son bon déroulement. Et indirectement, vous l’encouragez à réussir l’allaitement et à allaiter plus longtemps.

Une dernière astuce pour concilier papa et allaitement… Tous les conseils que je viens de vous partager sont valables de jour comme de nuit. Et oui, les nuits représentent l’une des plus grosses difficultés de l’allaitement… Alors, ne laissez pas la maman tout gérer 😉

Je vous souhaite de profiter pleinement de l’expérience de l’allaitement. Et croyez-moi, ces précieux moments vont aussi vous permettre de vous rapprocher encore plus votre compagne ! 

Un grand merci à Pascal de m’avoir laissé écrire un article sur son blog 🙂 

C’était Sophie du blog Mamanradieuse 

Source : La Leche League, Etudes sur le rôle du papa dans l’allaitement

Crédits photos : PublicDomainPicture, Halfpoint, nd3000, SDI production, Lacheev (Toutes les photos sont libres de droits et prises sur Canva). 

Et vous, quelles sont vos astuces pour mieux concilier papa et allaitement ? 

Positivons, partageons et commentons ci dessous !

Retour à la page d’accueil

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.