Comment voyager en avion avec un bébé ou un enfant ?

Prendre l’avion avec un bébé ou un enfant, on peut parfois se dire que cela va transformer les vacances en cauchemar ! Pourtant, pour les familles pouvant le faire financièrement (même si le fort développement des compagnies low – cost rend cette envie plus accessible), cela peut être une très bonne option. Que ce soit pour partir plus loin à la découverte d’un nouveau pays. Ou tout simplement pour réduire fortement le temps des trajets.

Et si cette peur de prendre l’avion avec un bébé ou un enfant pouvait disparaitre ? Et si des petites astuces existaient ? Pour nous aider, j’ai demandé l’aide de notre expert voyage, Vincent Balague. Vincent est papa de jumeaux de bientôt 5 ans et à la tête de deux agences de voyage, Ampa Voyage. Et en famille, ils ont déjà pris des dizaines de fois l’avion, et ce quasiment après la naissance de ses jumeaux. Après nous avoir aidé à organiser nos vacances en famille, Vincent partage toutes ses astuces pour prendre l’avion avec un bébé ou un enfant sereinement !

Vincent, quelles sont tes expériences de voyage en avion avec tes jumeaux ?

Vincent Balague

Depuis leur naissance, et sans compter leur premier voyage à 15 jours, nous partons avec les enfants deux à trois fois par an.

Nous avons commencé par prendre l’avion une à deux fois par an sur des vols domestiques, une partie de ma famille habitant sur les alentours de Nice. Cela nous a permis de voir comment les enfants se comportaient en avion. Notre surprise a été de constater que ça se passait très bien. On a eu envie de passer la « seconde » et de tenter des destinations plus lointaines. Ce que nous avons la chance de faire désormais plusieurs fois par an.

Moment 1 : la préparation du voyage 

Quel est le moment du vol à privilégier pour les bébés et enfants (matin, midi, soir, nuit ?)

Sur les destinations lointaines, je préconise des vols de nuit. Pour les bébés, sur des vols moins longs, plutôt le matin ou l’après midi. Cela permet de leur donner à manger et de les changer avant ou après le vol. Mais on est souvent surpris de voir à quel point les enfants s’adaptent quand ils voyagent. Faisons leur confiance !

Y a t-il une durée de vol à éviter pour des bébés et enfants ?

Idéalement je pense qu’il faut voir comment réagissent les bébés ou enfants sur des vols courts (- de 3 heures) avant d’envisager les longs courriers. Mais 12 heures de vol me semble tout de même un maximum pour un trajet en avion avec un bébé ou un enfant.

Est-il utile de réserver pour les sièges en première rangée ?

Oui quand ces sièges sont disponibles, il ne faut pas hésiter à payer un supplément.

Cela permet un meilleur confort et facilite les déplacements. Et quand vous voyagez avec un bébé, la plus part des compagnies proposent un berceau bébé qui s’accroche à la parois.

Laisses tu les enfants préparer eux mêmes leur sac de jeux pour l’avion ?

Quand les enfants étaient tout petit (avant 3 ans), nous préparions des sacs avec papier, crayons de couleur, gommette … afin de pouvoir les occuper. Car la position assise n’est pas toujours facile pour eux. Mais maintenant qu’ils sont plus grands (ils vont avoir 5 ans), on leur laisse s’occuper de leur sac. Tout en prévoyant de notre côté dès compléments tout de même !

Est-il nécessaire d’expliquer les différentes étapes du voyage aux enfants pour les aider à l’appréhender ?

Oui c’est toujours mieux de leur expliquer sans forcément entrer dans les détails. Tout dépend de leur âge bien sur, mais connaitre le contexte, dans les grands lignes, les rassure.

Moment 2 : A l’aéroport

Combien de temps devons nous arriver à l’aéroport avant le départ de l’avion avec un bébé ou un enfant ?

Cette question relève de chacun mais en ce qui me concerne je suis un peu trop précautionneux (c’est peut être la déformation professionnelle 😉 ). Nous arrivons 1h30  avant pour les vols domestiques et 2h30 avant pour les vols internationaux. Je n’aime pas courir dans les aéroports, je préfère que les enfants puissent un peu jouer dans les aires de jeux. Je pense que cela participe à gagner en sérénité pour toute la famille !

Pouvons nous négocier des conditions « famille » lors de l’enregistrement ?

Cela dépend complètement des compagnies aériennes et des aéroports donc il n’y a rien à négocier vraiment…

Comment occuper les enfants avant le décollage ? Que faire avec eux ?

Regarder les avions sur les pistes, leur montrer quand les bagages arrivent dans l’avion. Cela fait toujours partie du parcours.

Sans entrer dans les détails, leur montrer les petits et gros porteurs et les jolies couleurs arborées par les compagnie… On peut voir tout un tas de choses. Sinon ne pas hésiter à leur faire se dégourdir les jambes dans les zones appropriées. Il y a souvent un espace kidzone dans les aéroports. Les faire manger ou grignoter sans oublier le petit passage aux toilettes… 

Des choses spécifiques à prendre pour les bébés et enfants dans un sac voyage pour leur faciliter le vol ?

Dans le bagage cabine, prévoir tout le nécessaire pour qu’ils puissent manger, se changer, et se divertir.

Moment 3 : Durant le vol

As tu des astuces durant les crises des enfants ?

Nous n’avons eu à gérer une crise qu’une seule fois. Mon fils avait 2 ans et nous prenions l’avion depuis Bangkok pour aller à Koh Samui. A 2 ans, les enfants doivent avoir un siège et ne peuvent plus s’assoir sur vos jambes. Il ne voulait pas mettre sa ceinture et rester assis à côté de moi. J’ai voulu le prendre sur moi mais l’hôtesse m’en a empêché. S’en est suivi des crises de larmes et des cris. Et j’étais impuissant. Finalement quelques minutes après le décollage, je l’ai détaché et l’ai mis sur moi. Il s’est arrêté directement de pleurer, rassuré par son papa. Une crise peut être dûe au stress du vol pour l’enfant donc essayons de les rassurer au maximum.

Les perturbations en vol, on dit quoi aux enfants ?

En vérité, je suis plus inquiet qu’eux ! Et j’ai observé que c’est souvent le cas des autres parents ! Les enfants, eux, trouvent cela très amusant, et cela ne les perturbe pas. J’aimerais tellement être comme eux !

Tes astuces pour occuper les enfants durant le vol ?

De nombreuses compagnies prévoient des kits enfants distribués par les hôtesses peu de temps après le décollage. C’est très souvent ludique et cela les occupe un petit moment.

Maintenant que les enfants sont plus grands, ils regardent l’écran et choisissent eux mêmes les dessins animés ou jeux qu’ils vont faire. Et nous avons de la chance, nous avons des enfants qui dorment beaucoup en avion … Et ne pas oublier que le personnel navigant est toujours disponible quand on en a besoin. Donc n’hésitons pas à les solliciter.

Et comment on gère la relation avec les voisins qui voient débarquer, anxieux, une famille ?!

Toujours avec le sourire ! C’est souvent quand on débarque que les voisins nous complimentent sur l’attitude des enfants pendant le vol. 

Moment 4 : l’arrivée… et libéré / délivré !

Des astuces à partager pour l’atterrissage ? Le passage des douanes ? La sortie de l’aéroport ?

Prévenir les enfants que l’avion va atterrir. Et en fonction de notre position dans l’avion, regarder par le hublot et montrer les paysages. Leur faire boire de l’eau pour les aider à déglutir et déboucher les oreilles si c’est nécessaire. Ranger les affaires et remettre leur chaussure quand on arrive. Et enfin, pensez à passer aux toilettes avant les douanes… Cette étape peut s’avérer parfois longue !

Et vous ? Avez vous d’autres astuces pour prendre l’avion avec un bébé ou un enfant?

Positivons, partageons et commentons ci dessous !

Retour à la page d’accueil

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.