Développement personnel en famille :  comment Olivier, papa, s’est transformé ?

papa

Quand j’échange avec Olivier, je suis interpellé par le ton de sa voix. J’y trouve du calme, de la confiance. Je sens une sagesse. De celle de ces Hommes qui ont vécu plusieurs vies. Qui se sont transformés. Et qui abordent demain avec sérénité et enthousiasme posé. Et pour Olivier, ce papa de trois enfants, il y a effectivement deux vies. Celle avant son burn-out et celle après. C’est grâce au développement personnel en famille et à ses enfants, sa plus grande inspiration, qu’il s’est ré-inventé. Portrait tout en douceur de ce papa inspirant.

Une bulle qui s’agrandit à chaque naissance

développement personnel

En couple depuis 20 ans avec sa femme, franco-californienne, Olivier devient papa il y a 14 ans. Comme pour beaucoup de parent, la naissance de son fils change sa vie. « Avec l’arrivée de Victor, on a ouvert un espace. On passe de la bulle « couple » à une bulle à 3. C’est un nouveau champ des possibles avec beaucoup d’amour au sens général et aussi beaucoup d’autres choses ». Un enfant, c’est un nouveau projet, un nouveau rythme, une nouvelle logistique, de nouvelles habitudes à prendre. « Mes peurs de « vais-je y arriver ? vais-je avoir le temps » ont disparu pour laisser place à un grand sens des responsabilités ».

A chaque naissance, la bulle s’agrandit de nouveau pour prendre une nouvelle forme. « Sofia est arrivée deux ans après. C’était la période la plus difficile car Victor n’était pas encore autonome. Héloïse se est née 4 ans après. C’était bien plus simple ! Nous avions gagné en maturité, l’organisation était déployée et Eloise s’y est insérée naturellement ».

Un burn out salvateur et une prise de conscience

Entre 30 et 40 ans, au moment où souvent l’on devient parent (sauf exception comme Marc qui est devenu papa à 20 ans), la carrière professionnelle se développe. Olivier travaille dans les assurances de haut niveau (cyber-risk, assurance crédit pour les entreprises, …). Et il travaille beaucoup. Il part tôt le matin, rentre tard le soir, fait de nombreux déplacements.

développement personnel

 

Un jour de ses 38 ans, il fait un burn out. « Le rythme était trop intense, la perte de sens… Je me suis évanoui dans un train ». Il ne s’arrête pas de travailler malgré les difficultés. Le papa tente alors de se reconstruire parallèlement en se lançant sur un travail sur soi en interrogeant à la fois son passé et ses envies pour l’avenir. Il s’y plonge à fond dedans et récupére tout son potentiel voir plus en moins de deux mois. En se posant, le papa prend aussi conscience de l’impact de ses enfants sur ce qu’il est devenu, sans vraiment le voir. « Mes enfants m’ont transformé. J’ai vraiment vu comment ils m’ont fait grandir également sur l’aspect professionnel. J’ai développé une forte empathie, un regard sur l’autre, … ». Et une envie de vivre différemment.

Une renaissance grâce au développement personnel

Grâce à des livres et à des vidéos, Olivier se plonge dans le développement personnel pour mieux équilibrer sa vie. « J’ai compris qu’il était possible de me créer une vie sur mesure si j’étais au clair avec moi même sur tous les aspects de ma vie -famille, job, spiritualité, santé, …-. » . Pour savoir où aller, le papa décide de travailler en pleine conscience sur ses objectifs de vie. « Je me devais d’être bien avec moi même pour être bien avec mes proches ».

Olivier se plie aussi à certains exercices. « Je me suis imaginé ressentir la dernière heure de ma vie. Ai-je des regrets ? Suis-je fier de ce que j’ai fait ? Ai-je pu inspirer quelqu’un ? ». Il se replonge aussi vers son passé. « J’ai beaucoup pensé à mes deux grands pères. L’un avait eu une grande carrière toute tracée dans l’armée. Il était à la retraite à 50 ans et aujourd’hui, il a 93 ans et n’a que des regrets. L’autre avait une licence de droit qui lui offrait beaucoup d’opportunités. Mais il n’était pas aligné avec cette carrière. Il a repris ses études, est devenu médecin et a été très heureux. Il a eu 8 enfants et un impact très fort sur chacun d’entre eux ». Forcément, ces histoires font écho au papa qui n’a pas envie d’être pour ses enfants uniquement « le cadre supérieur que l’on voit peu, qui rentre tard ». Il s’interroge alors sur ce qu’il a envie d’être dans les 10 prochaines années.

développement personnel

Grâce au développement personnel, Olivier comprend qu’il a envie d’être en pleine responsabilité, qu’il a les clé de sa vie. « J’ai entrepris un chemin pour aller de passif à acteur de sa vie ». Et ce chemin, s’il le mène pour lui, il pense également beaucoup à ses enfants.  « C’est aussi ce que j’ai envie de leur transmettre. Peu importe ce qu’ils vont devenir, l’essentiel est d’être aligné. Partir de l’intérieur pour aller vers l’extérieur ».

 

L’objectif d’Olivier devient clair. « M’améliorer pour pouvoir être une meilleure personne et ainsi apporter le meilleur de moi même à mon entourage proche, ma famille, mes amis, mes partenaires et toutes les personnes que je croise ou que je ne croise pas mais avec qui j’ai des interactions.. ». Et pour cela, il sait qu’il doit affronter ses peurs. Et il s’attache à le faire dès qu’il peut. « Ayant une peur du vide très présente, j’ai pris la décision de suivre mon groupe d’amis d’enfance pour faire un saut à plus de 8 mètres ! La bonne nouvelle : je suis toujours là !!! ».

Une nouvelle vie plus sereine

Après plusieurs mois de réflexions, Olivier passe à l’action et décide de devenir entrepreneur (comme l’ont fait Corentin ou Antoine). Il quitte alors son salariat très bien payé pour lancer sa propre boite. « Je fais le même métier mais différemment. En étant pleinement ce que je suis. A ma manière. Et en utilisant tout ce que j’ai appris -et continue d’apprendre- avec le développement personnel dans le monde des affaires. ». En étant indépendant, le papa redevient maitre de son agenda. « Je suis enfin là pour mes enfants, le matin et le soir. Je les accompagne pour leurs devoirs ». Etre entrepreneur lui permet d’organiser son temps comme il le souhaite. « Je me lève à 5h du matin pour faire du sport, réfléchir sur ma vie, mon nouveau job. Et quand les enfants se lèvent, je suis alerte, dédié à eux, sans stress ».

Au delà de sa prise de conscience et du développement personnel en famille, Olivier utilise plusieurs clés dans sa vie d’aujourd’hui. « J’ai rejoint une troupe de théâtre d’improvisation il y a quelques mois. Ce sont des valeurs magnifiques de bienveillance, d’écoute, de respect, d’humilité, d’amitié et d’énergie. Cela m’apporte beaucoup et contribue à mon équilibre personnel ».

 

Le papa puise aussi ses ressources chez des sportifs comme Mohamed Ali ou Ayrton Senna, des entrepreneurs comme Richard Brandson ou Steve Jobs, des artistes comme Picasso ou David Bowie, des leaders comme Mandela, des scientifiques comme Einstein ou Philippe Guillemet.

Et enfin, il se nourrit de videos sur youtube (les talk de Tedx, David Laroche ou Lewis Howes), de podcast (Tony Robbins ou Franck Ferrand) ou de livres (« Réussir.. et après » de Richard Brandson, « Libérez votre cerveau » de Idriss Aberkane ou « The Monk who sold his Ferrari » de Robin Sharma.

Mais sa source la plus forte d’inspiration de développement personnel reste ses enfants. « Ils me challengent chaque jour grâce à leur fort caractère déjà bien ancré et leur personnalité qui est en constante évolution.  Alors autant dire qu’il vaut mieux avoir les idées claires avec soi même pour gérer. Les enfants sont des êtres d’une intuition incroyable qui te pousse vers tes limites. Tu peux travailler pour agrandir ton cercle de « compétence » et tu dois apprendre à lâcher prise ! ».

Du développement personnel en famille

enfants soleil

Aujourd’hui, le papa essaye de partager ce qu’il a appris avec ses enfants. « Je veux que mes enfants aient des rêves, même si ce sont des rêves qui paraissent fous. J’essaye de leur faire comprendre qu’en travaillant, le rêve pourra devenir une réalité, que ce soit dans 5, 10 ou 20 ans. Que même si cela peut prendre du temps, il est important de ne pas perdre ses rêves, de ne pas se soumettre à une pression sociale ».

Plus que jamais, Olivier voit son rôle de papa avec responsabilité. « Nous sommes cette génération du renouveau. Je suis sûr que nous sommes au début d’une nouvelle ère. Alors bien sûr , on essuie un peu les plâtres, on se débrouille comme on peut. Mais c’est pour un objectif sain, celui d’améliorer les relations. Avec soi même et avec les autres. L’enjeu est de revenir avec bienveillance sur qui on est, sur ces valeurs. Redevenir aligné avec soi. Aujourd’hui, le champ des possibles est ouvert ». Et, tout comme Olivier, je pense que ce champ des possibles est infini…

 

En aparté – les conseils d’Olivier pour les papas voulant se lancer dans l’entreprenariat

Olivier partage ses 5 astuces pour se lancer dans sa propre activité et redevenir acteur de sa vie : 

  • Clarifier les choses avec son conjoint : il est essentiel de poser le cadre. Se lancer dans l’aventure de l’entreprenariat demande beaucoup d’énergie… et de soutien. Il est important de ne pas avoir peur d’exprimer et de clarifier les choses sur ses besoins.
  • Ne pas hésiter à faire des pauses : développer son activité, c’est un marathon. Il faut apprendre à alterner les moments de sprint et les pauses. Apprendre à s’arrêter, à observer, à avoir son radar à 360, ne pas le brouiller avec du surmenage 
  • Savoir se créer un entourage positif, au delà de sa famille : il est essentiel  de s’entourer de leaders, de gens inspirants, de livres, de vidéos, de mentors, de guides, …
  • Ne pas se forcer à entrer dans un schéma : se dire qu’il faut absolument bosser de 6h du matin à minuit, pour se rassurer et pour rassurer son entourage est une erreur. C’est le meilleur moyen de passer à côté de son projet
  • Oser sa vulnérabilité, être simple, authentique.

Et vous, que pensez-vous de l’histoire d’Olivier et de comment le développement personnel en famille a changé sa vie ?

Positivons, partageons et commentons ci dessous !

Partager l'article
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.