Mes 4 astuces pour calmer la colère des enfants

cloche meditation

Nos chères petites têtes blondes sont le plus souvent de petits êtres d’amour, drôles, pleins de sourires. De petits explorateurs du monde qui s’enthousiasment pour tout. Et parfois, ils se transforment en machines à cris. Ou plutôt même à hurlement ! Il y a plein de raisons pour cela. En tant que jeunes enfants, ils ne savent pas encore gérer leurs émotions, et encore moins les colères. Leur cerveau n’est pas suffisamment mature pour cela. Ensuite, beaucoup de choses sont nouvelles pour eux. Et cela génère beaucoup d’excitation… qui peut les dépasser. Et se transformer alors en colère, comme une surcharge émotionnelle. Bien sur, mon propos n’est pas  de calmer la colère dans le sens de la mettre de côté ou en voulant la faire partir. Il s’agit bien l’accueil de celle-ci comme toutes les autres émotions. Parfois les actions qui en découlent ne sont pas appropriées et les astuces que je propose, comme celle de la “cloche magique” permettent aux enfants de s’arrêter et sentir, reconnaitre ce qui est en train de se passer dans leurs corps. Pour ainsi devenir plus familier et la sentir arriver les prochaines fois pour peut-être en pas se laisser emporter…

En tant que parent, on est souvent capable de les comprendre les raisons de la colère. Mais les comprendre et les gérer, ce n’est pas tout à fait pareil ! Et aider nos enfants à retrouver la sérénité peut parfois être complexe. Avec mes jumeaux de 2 ans et demi, je dois faire face, successivement ou en même temps, à plusieurs moments de colère. Et j’ai pu tester plusieurs pistes pour les aider. Voici mes 4 astuces pour calmer la colère des enfants que j’ai eu envie de partager !

Commencer par se calmer soi

Quand nous sommes face à une grosse colère de nos enfants, on a vite tendance à s’agacer. Nous ne sommes pas des parents parfaits (ça tombe bien, cela n’existe pas !), nous sommes parfois fatigués (souvent ?!), nous avons des tensions à gérer toute la journée, … Bref autant de raisons qui font que nous avons parfois du mal à garder notre propre calme face à notre enfant qui s’énerve.

 

Sauf que se mettre soi même en colère ne va pas améliorer les choses. Soyons clair. Cela va même grandement les dégrader ! Vous le savez, les enfants sont des éponges. Ils agissent souvent en miroir. Donc s’ils nous voient nous mêmes énervés, ils vont poursuivre, voire accroître leur colère… Vous l’avez compris, c’est la spirale infernale dont personne ne va sortir indemne…

La première chose à faire pour calmer la colère des enfants est donc de se calmer soi-même. Bien sur que ce n’est pas évident. Mais c’est la clé. Je parle là de l’importance de l’exemplarité. Et de l’importance d’incarner « physiquement » ce que l’on dit « verbalement ». Comment notre enfant peut-il être convaincu qu’il doit se calmer s’il nous voit gesticuler et hurler ? Respirez un grand coup, dites vous que grâce à ces astuces, la colère n’est que passagère. Ayez confiance en vous, en votre capacité à calmer la colère des enfants. Et votre enfant vous suivra.

 

Contenir l’enfant… et donc la colère

calmer la colère des enfants

Après s’être calmé, la deuxième astuce est de prendre l’enfant dans ses bras. Alors oui, il est en colère. Donc le début de ce corps à corps peut parfois ressembler plus à un match de catch qu’à un gros câlin d’amour ! Et pourtant, passer par cette étape va calmer l’enfant. En étant dans vos bras, le cerveau de l’enfant va déclencher de l’ocytocine (hormone du bonheur) qui vient alors réguler le cortisol (hormone du stress). Ce n’est pas moi qui joue au scientifique en disant cela mais de nombreuses études sur les neurosciences qui le prouvent.

 

J’ai testé cette astuce plusieurs fois et cela fonctionne. Un câlin de sept secondes maximum (mais vous avez le droit de faire durer le câlin plus longtemps !) permet à l’enfant de baisser son niveau de colère. Il est alors prêt à vous écouter ou à parler. C’est alors à vous de jouer pour le faire basculer directement à un autre état et lui faire oublier sa colère.

 

La cloche magique… ou l’éveil à la méditation

 

Cette astuce a été pour moi une révélation. Oui oui, je n’exagère pas ! C’est même celle qui a motivé l’écriture de cet article. Je l’utilise depuis plusieurs semaines et cela fonctionne à chaque fois. Elle m’avait été soufflée par Sophie Faure, spécialiste en médiation pour enfants et ados. Et je l’ai personnalisée. Cette astuce, je l’appelle « la cloche magique »… Cloche car c’est l’outil que j’utilise. Et magique car cela donne un peu de mystère aux enfants… et aussi parce que cela a été une solution magique pour moi ! Je l’utilise pour calmer les colères de mes jumeaux et aussi parfois avant le coucher (du soir ou de la sieste), à la place du moment de lecture, si les enfants sont particulièrement énervés.

meditation de pleine conscience

Une fois la colère diminuée, je propose à mes jumeaux de s’assoir pendant que je vais chercher la cloche magique. Cette cloche, c’est une cloche tibétaine en cuivre. Elle délivre un son très pur et assez long. Une fois la cloche dans mes mains, je m’assois autour de mes jumeaux. Je leur fais poser les mains sur les genoux (comme la posture de base au Yoga). Et je commence mon histoire, en parlant très bas et calmement…. « Quand les enfants sont en colère, la cloche magique entend les cris et les pleurs. La cloche aime beaucoup les enfants et est triste de les entendre s’énerver. Alors elle décide de venir pour jouer un peu de sa musique. Quand la cloche est là, on l’écoute ou on parle doucement…. Et quand elle se met à chanter, on respire doucement, on ferme les yeux, on écoute et on ne parle pas tant que le son de la cloche se fait entendre. ».

Vous faites alors tinter la cloche une fois. Mes enfants sont à chaque fois captivés. Presque hypnotisés…En fonction de leur colère (si elle est plus ou moins importante), je recommence de deux à quatre fois à faire sonner la cloche. Quand la séance est terminée, je demande à mes enfants de dire merci à la cloche pour le calme qu’elle a amenée. Puis nous disons tous au revoir à la cloche en lui faisant une petite caresse avec les mains. Cela vous parait un peu mystique ? Essayez, je vous promets que cela fonctionne ! Cette cloche ne coute pas trop chère (autour de 20 Euros) et va apporter beaucoup d’harmonie à votre famille. Et c’est une solution idéale pour calmer la colère des enfants. Et grâce à cette astuce, vous amenez doucement vos enfants au base de la médiation et de la conscience de soi. Au bout de plusieurs séances de cloches magiques, vous pouvez d’ailleurs tenter de faire le même exercice… mais sans la cloche ! C’est votre respiration qui sert de guide aux enfants. J’ai testé et cela commence, petit à petit à fonctionner !

Le puzzle ou le livre surprise

 

livre enfant

La dernière astuce que j’ai envie de partager pour calmer la colère des enfants est celle du jeu surprise. Une fois l’enfant apaisé, vous lui proposez une sorte de diversion. Et vous lui proposez de jouer avec son puzzle qu’il aime tant. Ou un livre dont il aime tant tourner les pages.

 

Là également, cette proposition du parent va générer un fort plaisir qui va prendre le dessus sur sa colère. Pour que cela fonctionne, il s’agit bien sur que ce super jouet ou livre ne soit pas accessible de façon permanente ! C’est un peu votre arme secrète que vous ressortez en période de guerre. Et qui permet de ramener rapidement la paix. Car votre enfant, tout à son bonheur de retrouver son jouet ou livre tant aimé, va oublier les raisons de sa colère ou de sa sur-excitation et va s’y plonger pleinement. Pour son bonheur…. et celui des parents !!!

 

Et vous ? Avez vous d’autres astuces à partager pour calmer la colère des enfants ?

Positivons, partageons et commentons ci dessous !

 

Partager l'article
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.