Parent de jumeaux : mes 8 astuces pour plus de sérénité

papa et jumeaux

 

Les grossesses gémellaires explosent depuis plusieurs années (on estime aujourd’hui qu’une grossesse sur 80 donne naissance à des jumeaux). Qu’elles soient attendues ou non , la révélation est souvent un choc. Et il est vrai qu’une arrivée de jumeaux dans un foyer peut se comparer à un petit séisme ! Pourtant, avoir des jumeaux est aussi une bonne nouvelle ! Moi-même heureux papa de jumeaux, j’ai eu des hauts et des bas… Et c’est ce qui m’a permis d’établir ces 8 astuces de parent de jumeaux que je partage avec vous ! 8 astuces de parent de jumeaux qui permettent de transformer le séisme attendu en petite brise (ou presque !).

Entourez-vous !

On ne va pas se mentir, les premiers mois avec des jumeaux, c’est assez sport ! Et même si cela devient plus fluide avec le temps, cela reste une gestion familiale musclée. Que vous soyez parent solo ou en couple, ne vous sur-estimez pas trop. Oui, vous êtes de super parents mais vous n’êtes pas non plus des Super Héros ! Pensez EQUIPE ! Sans transformer votre foyer en entreprise familiale, il peut être salvateur de s’entourer de plusieurs personnes:

  • La famille : si elle est proche de vous, même pas vous hésitez ! Mettez un mouchoir sur votre culpabilité, non vous n’êtes pas un horrible parent qui abandonne ses jumeaux quelques heures ou plus tard quelques jours. Vous êtes juste un parent conscient que dormir un peu va vous permettre de tenir plusieurs jours ! Et surtout pensez à tout le plaisir que vous donnez à vos familles en leur confiant vos enfants.
  • Les amis : en voilà un bon test pour savoir s’ils sont de bons amis ou pas !! Même pour quelques heures, vous savez que vous pouvez leur faire confiance (puisque ce sont vos amis). Donc n’hésitez pas !
  • Un bon pédiatre : avec des jumeaux, les microbes s’échangent à la vitesse de la lumière. Demandez conseil autour de vous pour trouver un bon pédiatre avec qui vous allez réussir à créer une relation de confiance et de proximité. Et avec le temps que vous allez y passer, votre pédiatre va être à deux doigts de faire partie de la famille ! N’oubliez pas non plus des spécialistes, comme un ostéopathe spécial bébé qui peut véritablement changer votre quotidien…
  • L’Association Jumeaux et plus : cette association (parrainée par Elodie Gossuin, double maman de jumeaux !) est présente partout en France et est très efficace. Elle aura toujours le bon contact à vous donner ou saura être une oreille attentive. L’association propose également des locations de matériel de puériculture ce qui peut vous permettre de diminuer le budget d’investissement.
  • Une nounou de nuit : ce n’est pas forcément accessible à tous mais c’est un service qui se développe beaucoup ces dernières années. Si vous pouvez le faire financièrement, faites le au moins une nuit par mois pour bien récupérer.
  • La crèche ou la nounou : quel  que soit votre choix, la garde de vos jumeaux est une partie importante de votre équipe. Là aussi, essayez de créer une belle relation de confiance. Et sachez que vous avez souvent un point pour vous : les gens adooooorent les jumeaux ! Et après les avoir gardés quelques jours, il y a fort à parier qu’une forme de compassion (et donc de souplesse) pour vous naisse dans le regard de votre nounou ou du personnel de la crèche (« Mais comment font-ils ? »)
  • Les groupes d’échanges : sur Facebook, il existe plusieurs communautés de parents de jumeaux. Que ce soit en simple spectateur ou en étant participatif, ces communautés contribuent à rompre l’isolement et peuvent vous aider grâce à des partages d’expériences.

Organisez-vous

jumeaux mangentC’est pour moi plus qu’une astuce, c’est une règle de survie ! Avec des jumeaux, c’est un peu eux ou vous ! Une bonne organisation est la clé pour gagner en sérénité. Dans toutes les étapes du quotidien, essayez de voir là où vous pouvez anticiper pour avoir une organisation fluide :

  • Ayez un tableau visible avec les différents RDV (médicaux ou autres) ou les autres choses à faire. Les écrire, c’est déjà les sortir un peu de votre tête. Faites des listes et priorisez (oui les vitres de la maison et la voiture sont un peu sales mais ce n’est pas vraiment la priorité du moment… !) . Tant que faire se peut, essayez de faire les choses au fur et à mesure (au moins, ça, c’est fait !). Cela permet d’éviter le sentiment de noyade…Et n’oubliez pas de noter dans la liste de prendre un peu soin de vous… C’est important pour le parent… et pour les jumeaux !
  • Préparez les repas avant l’heure du repas. Que ce soit les bibs ou des repas « presque de grands », profitez des siestes pour tout mettre en place. Cela vous évitera de paniquer et de stresser tout le monde (vous et eux) quand il s’agira de déployer les repas sous des cris et des pleurs de faim ! Pensez à utiliser des couleurs différentes pour les biberons ou les cuillères. Ils ne prennent pas forcément les mêmes doses, un élément visuel vous évitera de vous poser la question de” quoi pour qui “!
  • Synchronisez vos jumeaux pour les repas. Faites-le dès qu’ils sont petits. Dans la grande majorité des cas, cela fonctionne très bien. Avec des jumeaux synchronisés (prise du repas en même temps), vous évitez de vous transformer en resto ouvert 24 heures sur 24 ! Si vous êtes seul à ce moment, installez les sur leurs transats, puis dans leurs chaises hautes côte à côte, vous en face. Et c’est parti ! Pour les repas, les purées et compotes « maison » peuvent finalement prendre assez peu de temps et peuvent être faites en « volume » pour passer après en congélation. Et pour les biberons, les donner à température ambiante  fonctionne très bien aussi… et c’est  bien plus simple !
  • Vêtements : préparez-les si possible la veille. C’est toujours ça en moins dans la course du matin et plus de temps qualitatif dédié à vos jumeaux sur le moment tout doux du réveil.

Simplifiez-vous le quotidien

Il y a les jumeaux mais il y a aussi tout le reste à gérer pour lequel on a un peu moins de temps… Si vous avez suffisamment de place chez vous, essayez au maximum de faire du stock. Couches, cotons, liniment, petits pots, lait, eau… Un bon stock vous permet là aussi de gagner en sérénité.

Et même si vous êtes un partisan du commerce de proximité, soyez pragmatique ! Faites-vous livrer à domicile (par Amazon ou autre) dès que vous le pouvez. Vous n’êtes pas obligé de le faire pour tout. Mais pour au moins ce qui peut représenter une charge lourde et volumineuse, la livraison à domicile permet grandement de se simplifier la vie !

Lâchez prise et arrêtez de culpabiliser

méditation de pleine conscienceBien sûr, vous voulez faire au mieux. Mais ils sont deux et vous n’avez que deux bras. Et parfois, ce n’est pas suffisant. Dédramatisez la situation. Dites-vous que vous faites au mieux, que vous faites ce que vous pouvez. Oui, vous aimeriez faire ça en plus. Oui, vous adoreriez passer plus de temps à jouer avec eux. Non, vous ne pouvez pas faire autant que vous le souhaiteriez. C’est comme ça, ce n’est pas grave.

Le burn-out parental existe et est une réalité. Avec des jumeaux, il peut vite arriver. Et vos enfants ont plus besoin de parents présents tous les  jours que de parents Super héros durant les premiers mois qui deviennent des parents absents et absolument épuisés après six mois.

Etre parent, c’est un marathon, une course de fond. Pas un sprint. Faites au mieux mais soyez réalistes dans ce que vous pouvez faire. Et envoyez bien loin les comme

 

ntaires ou les injonctions de faire ça ou ça !

Laissez vos jumeaux gérer eux-mêmes leurs conflits

Comme tous les enfants, vos jumeaux vont parfois se chamailler. A force d’être non stop ensemble, ils ressemblent vite à un vieux couple. Ils s’aiment très fort mais peuvent vite aussi s’embrouiller pour avoir le même jouet. Et comme petits, ils ne savent pas encore gérer leurs émotions, cela peut vite partir en cacahouète !

La tentation d’intervention est grande. Mais dites-vous que c’est aussi leur rendre service de ne pas intervenir de façon systématique. C’est un pas pour eux vers l’autonomie, vers la gestion de leurs relations sociales.

Alors oui, cette astuce de parent de jumeaux est arrangeante car on ne peut être partout mais elle est en plus un vrai cadeau pour mieux les faire grandir.

Voyez en eux des jumeaux… mais aussi deux individus

Avec des jumeaux, on peut vite être tenté de les coiffer ou habiller pareil. Mais ce n’est pas forcément un service à leur rendre. Plusieurs spécialistes affirment l’importance de développer l’individualité des jumeaux. Et cela passe aussi par des vêtements dédiés.

Jumeau ne veut pas forcément dire même évolution de taille et de poids. Petite astuce bien pratique : gardez les vêtements du plus grand pour le plus petit. Et cela fonctionne aussi si c’est un garçon et une fille (c’est mon cas et ma fille, plus petite, récupère les bodys, pyjamas, tee shirts de son frère jumeau).

parent de jumeaux

Autre astuce de parent de jumeaux pour le bain. Avec des jumeaux, donner le bain peut vite se transformer en épreuve de force. Donner un bain un jour à l’un et le lendemain à l’autre ne me parait pas le plus simple. J’ai trouvé une solution qui fonctionne bien pour mes jumeaux : scinder le bain en trois parties. Le début du bain avec un des enfants, puis ils sont à deux, et enfin c’est au tour de l’autre enfant de se retrouver seul (avec le parent à côté bien sur !) dans le bain. Cette astuce permet de donner un seul bain tous les deux ou trois jours (en fonction de la chaleur) et surtout de leur proposer à la fois un moment dédié à chacun et un moment où ils jouent ensemble !

Reposez-vous !

La dernière astuce est presque la plus importante. Mais c’est la dernière car elle est la conséquence de toutes les autres astuces. En mettant en place toutes ces astuces, vous devriez pouvoir dégager des petits moments off pour vous. Même si ce n’est qu’une heure ou deux. Essayez de préserver ces moments pour vous reposer ! Cela est presque vital ! Qu’il s’agisse de s’assoupir quelques minutes, de bouquiner un peu ou de simplement se poser, ces moments sont précieux et nécessaires. N’hésitez pas à les vivre pleinement !

Pensez à la chance que vous avez !

Et une petite astuce bonus pour terminer sur une belle touche positive ! Même si ce n’est pas facile tous les jours, c’est une véritable chance d’avoir des jumeaux. C’est une expérience de vie très forte, très riche. C’est un formidable terrain d’apprentissage pour nous les adultes et c’est surtout une double dose de bonheur pour des années. Essayez de toujours garder cela dans un coin de votre tête, comme un petit bonbon à savourer pour se redonner un peu de courage et de sourire.

Et vous ? Avez-vous d’autres astuces de parent de jumeaux à partager ?

Positivons, partageons et commentons ci dessous !

 

Retour à la page d’accueil

Partager l'article
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  

6 thoughts on “Parent de jumeaux : mes 8 astuces pour plus de sérénité”

    1. Super ! C’est vrai que cela fonctionne bien et que c’est du coup agréable pour tout le monde (chacun des jumeaux et les parents !!)

  1. Mes juju (fille / garçon) ont 4 ans et demi. Voilà ce que je pourrais dire :
    Dire aux parents que le bain n’est pas nécessaire chaque jour allège considérablement la charge de travail
    Stériliser (biberons, tétines, sucettes …) ne sert à rien car aucune maison n’est stérile !
    Ne pas attendre d’être au fond du trou pour aller demander de l’aide… même (surtout) si l’on a arrêté de travailler pour s’occuper des enfants. Les TISF sont une grande bouffée d’oxygène.
    Savoir que, même en congé parental, on a droit à des heures de crèche
    Ne pas culpabiliser de laisser ses enfants à un tiers pour prendre du temps pour soi

  2. Habitant la région lilloise, j’ai lu hier l’article à votre sujet dans l’édition de “20 minutes” Lille. Je suis aussi papa de jumeaux, un garçon et une fille de 21 mois. Nous faisons partie de Jumeaux et + 59, peut-être que l’on s’est déjà croisé. J’avais également fait le constat du vide concernant les retours sur la parentalité, d’autant plus pour les jumeaux, du côté des papa (quelques blogs, pages facebook style papa chouch, papacube…). Concernant la presse spécialisée (parents, famili…) tout est toujours axé sur la maman (d’ailleurs ça m’énerve pas mal). Je n’ai pas eu le temps de lire tous vos articles mais je vais le faire avec attention.
    Concernant le quotidien avec des jumeaux, effectivement, globalement tout vos conseils nous les appliquons aussi:
    Le bain 1 jours sur 2 avec les mêmes 3 phases est aussi de mise chez nous.
    Pour gagner du temps nous avons aussi pris très tôt l’habitude de donner les biberons à température ambiante et non réchauffé au chauffe biberon. Moins de pleures pour les loulous pendant le temps de préparation, moins de stress pour nous de les entendre pleurer… Et moins de prise de tête quand vous êtes sur la route, dans un magasin et que les loulous réclament…
    L’autre conseil que je donnerais aux parents (de surcroit si parents jumeaux) c’est d’habituer les enfants à dormir seul dans leur chambre. Beaucoup d’amis ayant pris l’habitude de faire dormir leur petit dans la chambre parentale se retrouve coincés quand l’enfant grandit et ne veut plus dormir seul alors qu’il en a maintenant l’âge. C’est vraiment un choix que l’on a fait pour notre part dès le retour de la maternité (on dormait tout de même la porte ouverte pour les entendre, mais on ne se voyait pas avoir 2 nourrissons dans la chambre). Cela nous a aussi permis de garder une certaine intimité et une qualité de sommeil acceptable (entre les bib qui était grosso modo toutes les 2h au tout début, mon dieu que ça piquait par moment… parfois j’avais l’impression d’être saoul tellement je dormais debout même la journée, parfois je rêvais que je me levais, parfois je me levais vraiment et m’en souvenais plus vraiment au réveil, je loupais mes arrêts de métro en allant au taf car vaseux au possible. Quand les 2 font leurs nuits on souffle un sacré coup…)

    1. Bonjour Laurent !
      Merci pour votre message et merci pour vos conseils complémentaires de papa de jumeaux ! Je vous rejoins, c’est la même chose à la maison : biberons à température ambiante et enfants seuls dans la chambre. En +, être à deux dans la chambre les aide à s’endormir, les rassure… Nous on a beaucoup de chance, on a des nuits de 12/13h depuis les 4 mois + des siestes de 1h30/2h le matin et l’aprem (et c’est encore le cas aujourd’hui et ils ont 18 mois).
      J’espère que les autres articles du blog vous plairont et que vous y trouverez d’autres astuces pour continuer à être un super papa !!

Laisser un commentaire