Papa d’une famille mixte – Romuald – Portrait de Papa – #15

famille mixte

Romuald est un vrai nouveau papa de son temps. Avec sa femme née en Côte d’Ivoire, il est papa de deux enfants de trois ans et demi et six mois. Une famille mixte ouverte sur le monde avec une double culture, deux religions et une volonté forte de contribuer à un monde où les différences sont une force et une richesse intenses. Romuald est aussi un spécialiste de la petite enfance ce qui fait de lui un papa unique, nouvelle génération ! Tant d’éléments qui font de Romuald un papa inspirant.

 

Un papa très impliqué dès la grossesse

Romuald n’aime pas trop les conventions… Et il rencontre évidemment sa future femme d’une manière non conventionnelle ! « Je travaillais à l’époque dans le commerce. Awa est venue déposer son CV. Je ne l’ai pas embauché mais j’ai gardé son CV pour la contacter ! ». Les jeunes amoureux ont envie de fonder une famille mais pas forcément dans l’immédiat. Le destin en décide autrement. « Ma femme est tombé rapidement enceinte, nous n’étions pas préparé mais nous en avions très envie ! ». Romuald est dès le début très impliqué. « J’étais présent à toutes les échos, j’ai suivi la formation accouchement avec Awa, je voulais être aussi prêt que ma femme ».

Romuald assiste à l’accouchement et profite des premiers instants de peau à peau avec son fils, Noam. « C’est important de ne pas louper les premiers moments. Même si bébé ne voit pas vraiment, il sent, il entend. C’est moments là sont très difficiles à rattraper par la suite car on a moins de temps. Je voulais en profiter au maximum car ce sont de véritables parenthèses privilégiées ».

Un papa nouvelle génération

papa famille mixteA 32 ans, le jeune papa  gagne immédiatement en maturité. « Je m’occupais de mon fils à partir de 5h du matin pour laisser ma femme se reposer un peu ». Pour Romuald, l’essentiel réside dans le temps passé avec son fils. « C’est ce qui permet de créer un lien de confiance avec le papa. J’ai beaucoup joué avec lui, lui ai beaucoup parlé, donné les bains. J’ai profité des moments de change pour créer une interaction forte avec lui ». Et la connexion entre les deux est bien présente puisque aujourd’hui, Noam dit de son père qu’il est un « papa joyeux, joueur, attentionné et fusionnel ».

L’important pour Romuald est de réussir à créer un climat d’harmonie. Entre lui et son fils et entre lui et sa femme. « Un enfant, ça bouleverse une vie. C’est essentiel de réussir à préserver son couple. Ce n’est pas évident, surtout au début. On va chercher de l’aide que ce soit avec les grands parents ou les amis. Cela nous permet de nous dégager du temps pour être à deux, pour ne pas passer à côté de sa vie de couple ». Tout en essayant de se garder un peu de temps pour soir. « C’est vrai que c’est une vraie gestion du temps mais avec de l’organisation et de la volonté, c’est possible ! ». Réussir à préserver l’harmonie au sein de sa famille est clé pour le papa de la famille mixte car c’est structurant pourl’enfant. « Un adulte souvent re-créé le schéma familial qu’il a connu enfant ».

Un papa avec un job en cohérence

massage bébé

Romuald travaille dans le domaine de la petite enfance. Il est auxiliaire parental, assistant d’accueil en crèche, depuis peu instructeur en massage pour bébé avec « Des mains pour des bambins » et bientôt auteur de ebook pour aider les parents. « J’avais déjà envie de me reconvertir dans ce domaine avant la naissance de mon fils ». Et ses nombreuses activités ne lui font pas oublier ses priorités. « J’ai envie de « renverser le système » : gagner plus pour passer à côté de mes enfants ne me parle pas. Aujourd’hui, je préfère gagner 200 Euros de moins et passer 5 heures de plus avec mes enfants ».

Depuis six mois, Romuald est également papa d’une petite Ana. « Avoir mes deux enfants me donne envie de réussir mes aventures professionnelles, ça me donne une énergie positive ! ». Et son organisation de travail lui a permis également d’être présent pour sa fille. « J’avais moins d’appréhension pour ma fille que pour Noam, cela s’est fait naturellement. On a intégré Noam dans la grossesse, il était présent aux échos avec nous, on lui a beaucoup parlé pour le rassurer. Et aujourd’hui, cela se passe super bien, il s’occupe de sa soeur, lui fait des bisous, joue avec elle ».

Papa d’une famille mixte

papa famile mixteEtre papa d’une famille mixte sonnait comme une évidence pour Romuald. « Mon frère est avec une Camerounaise et mes deux demis frères, avec une Russe et une algérienne ! ». Le métissage, c’est une histoire de famille. « Dans 20 ans, 90% de la population mondiale sera métissée. Et c’est une chance : nos enfants verront plus de choses, on va revenir à l’essence même de la vie : être des terriens plus que des patriotes d’un seul et unique pays ». Pour Romuald et sa famille, une famille mixte c’est absolument naturel. « Nous sommes, avec ma femme, totalement intégrés dans nos familles réciproques, les enfants ont des cousines métisses ». Et les enfants sont très à l’aise avec cette double culture franco-africaine. « Mon fils parle de « Mamie Sauce » (pour les sauces africaines) etde « Mamie crêpe ».

La cuisine est un des éléments par laquelle la double culture passe (« quand nous allons chez les grands parents, on mange du porc chez l’un et pas chez l’autre ! ». Il y a aussi les fêtes culturelles : « à la maison, on fête Noel et l’ Aïd ». La musique est aussi un vecteur fort pour une double culture. « Pour les africains, on ne peut vivre sans musique. Mon fils a complètement ça dans le sang. Il danse tout le temps. Ne pas regarder de dessin animé à la TV sur une journée ne le gêne pas mais ne pas entendre de la musique, c’est un drame pour lui ! ». Selon le papa de la famille mixte, c’est une chance incroyable pour ses enfants de connaitre cette double culture. « Ils sont naturellement ouverts sur le monde. Et c’est à nous, leurs parents, de leur faire comprendre qu’il existe des couleurs de peaux différentes, que les gens ne sont pas forcément égaux. Il s’agit aussi de les préparer à un monde où tout le monde n’est pas aussi ouvert car c’est une réalité ».

Pour la religion, catholique et musulman cohabitent facilement au sein de la famille. « Il n’y a pas de règle, nous n’imposons rien à nos enfants. Ils seront libres de faire le choix qu’ils souhaitent. Je ne souhaite pas reproduire ce que j’a eu avec mes parents et au contraire le laisser libre de ses choix ».

Un papa qui soutient les différences

Pour Romuald, toutes les différences sont des richesses. « Il faut sortir les gens des cases ! Toutes les différences apportent tellement : en terme d’ouverture, de musique, de mode, d’histoire, de culture, … ».

Au delà de sa famille mixte, Romuald souhaite ouvrir ses enfants sur toutes les différences. Il s’est récemment engagé auprès de l’APGL (Association des Parents Gays et lesbiens) et a déjà amené sa fille à un pique-nique organisé par l’association. Une façon pour le jeune papa de défendre les valeurs qui lui sont chères. « S’ouvrir sur le monde, ne pas s’enfermer dans des schémas classiques ou clichés, prôner la différence et la tolérance, … ».

Profiter de chaque instant et partager

famille mixteQuand Romuald ne travaille pas, il passe la journée avec ses enfants. « On prend le petit déjeuner ensemble, on va se balader, on fait aussi pas mal de sport -piscine ou vélo-«  . Et les journées où le papa de la famille mixte est occupé (il travaille en principe de 7h30 à 9h30 puis de 17h à 22h), il est présent les midis et après-midi. « je vais chercher mon fils à l’école le midi pour déjeuner avec lui et je passe le reste de la journée avec ma fille ». Son crédo est clair : passer le plus de temps possible avec ses enfants. « Mes parents travaillaient 70 heures par semaine et je ne veux pas reproduire ce schéma là ».

A l’été 2019, Romuald souhaite partir en Côte d’Ivoire avec toute sa famille durant plusieurs semaines. « Ma femme a encore des grands parents là bas. On veut faire découvrir aux enfants le pays de leur maman. Et leur montrer que des gens vivent différemment que ce qu’ils connaissent au quotidien ». Et continuer ainsi à les ouvrir sur le monde…

Et vous, que pensez-vous de l’histoire de Romuald, ce papa d’une famille mixte ? Positivons, partageons et commentons ci dessous !

 

Actions

L’ADN de ce blog, c’est de pouvoir s’inspirer d’histoires de papas pour mettre en place des actions permettant d’améliorer son quotidien de papa. Je vous en propose ici quelques-unes :

  • Impliquez-vous dès la grossesse : La place du papa n’est pas évidente à trouver durant la grossesse. N’hésitez pas à être présent aux échographies, aux RDV médicaux de votre partenaire, voir de parler à bébé quand il est encore dans le ventre de maman.
  • Adaptez votre job à votre rôle de papa : cela ne parait pas évident à la base mais de plus en plus de papa réussissent à adapter leur métier à leur rôle de papa, au moins sur les premières années. Les entreprises sont de plus en plus réceptives, les lignes bougent. Souvent c’est nous mêmes qui sommes nos propres freins. Lever les verrous et essayer à votre tour de négocier un peu de temps pour votre famille
  • Ouvrez sur le monde votre enfant : Nous ne sommes pas tous dans des familles mixtes, mais les différences sont partout. Via votre entourage, l’école, le sport, n’hésitez pas à ouvrir vos enfants sur des schémas familiaux différents des vôtres. C’est aussi ce qui va contribuer à un monde de demain plus ouvert, plus tolérant et plus riche.

 

 

Retour à la page d’accueil

 

 

Partager l'article
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.