Partir en vacances sans bébé : Mes 8 astuces pour partir zen !

Nos enfants, on les aime très fort ! Mais qui n’a jamais eu envie de partir quelques jours sans bébé pour se retrouver seul, à deux ou avec des amis ? Que ce soit pour se reposer, voyager, souffler, faire la fête, ne rien faire, … Au bout de quelques mois intenses de la vie de bébé, cette idée nous a tous traversé la tête. Et si c’était possible ? Pour ma part, j’ai laissé mes jumeaux trois jours aux grands parents quand ils avaient neuf mois, puis huit jours à leurs 14 mois. Et tout s’est très bien passé ! J’ai donc décidé de partager avec vous mes astuces pour partir en vacances sans bébé !

Déculpabilisez !!

vacances zen
Finalement, le plus grand frein à partir en vacances sans bébé… c’est soi même ! Ce n’est pas très accepté « socialement » parlant, les reproches fusent vite (« QUOIIIII tu abandonnes ton bébé ?!?! ») et on se fait vite un noeud à la tête en imaginant tous les scénarios possibles !

STOP ! La culpabilité, très ancrée dans nos sociétés, ne sert pourtant pas à grand chose à part se pourrir l’existence. C’est pour moi, avec les peurs, une des entraves majeures à la liberté, ce n’est pas un sentiment très positif et cela fait rarement avancer sur le bon chemin.

Même si ce n’est pas facile, mettez de coté votre culpabilité et utilisez plutôt le temps et l’énergie à préparer votre moment et les jours de bébé sans vous. Car oui, cela va bien se passer !

Et puis un papa/maman reposé est plus important pour son bébé qu’un papa/maman épuisé… Donc au delà de vous, partir sans bébé quelques jours est aussi un cadeau que vous lui faites.

 

Partir en douceur

Pour que la séparation de plusieurs jours avec bébé se passe bien, je conseille de le faire de façon progressive.On ne part pas direct 10 jours !

Commencez par partir 2 ou 3 jours maximum, le temps d’un week-end. Tout dépend bien sûr de l’enfant, mais beaucoup de psychologues s’accordent à dire que dès 6-8 mois, le bébé est prêt pour une courte séparation avec ses parents. Au retour de ce week-end de repos, vous verrez que tout s’est très passé pour bébé et que vous rentrez regonflé à bloc. Vous pouvez alors viser de partir une semaine au un an de bébé !

 

Faîtes venir une personne de confiance chez vous

Pour faciliter la vie de bébé (et donc votre période de vacances zen sans bébé), l’idéal pour la première « longue » séparation (si cela est possible), est de laisser bébé dans son environnement habituel. Plus grand, il adorera partir chez les grands parents mais pour le moment il a surtout ses repères chez lui. Et il en a besoin.

L’idéal est donc de faire venir les grands parents chez vous. En fonction des possibilités de chacun, cela peut aussi être un autre membre de la famille ou un ami de la famille. En tous les cas, il faut que cela soit quelqu’un que votre bébé connait bien, avec qui il est en confiance. Et bien sûr en qui vous avez pleinement confiance (et que vous n’allez pas appeler toutes les 2 mn !)

 

Organisez votre absence !

 

Je le dis pour bien des sujets, tout réside dans l’organisation ! Et pour partir zen en vacances sans bébé, l’organisation est d’autant plus importante.

 

Pour cela, rien de plus simple : rédigez un guide d’une dizaine de pages avec toutes les informations utiles aux personnes qui garderont bébé.

Dans le guide que nous avons rédigé, nous y avions laissé les informations suivantes :

  • Infos sur l’appartement/maison et le quartier pour faciliter le quotidien des personnes qui y vivront durant votre absence
  • Contacts utiles : les numéros de téléphone et mails de votre pédiatre, des médecins spécialistes (si votre bébé est suivi) , de SOS médecins, des urgences, de vos amis proches, de la nounou, de vos voisins, …
  • Planning détaillé d’une journée habituelle de bébé : les heures de lever/coucher et des repas, les quantités de repas (biberon, purées, compotes), les médicaments et soins éventuels, les moments de jeux, les bains,…

Pensez également à laisser les carnets de santé, le dossier médical complet et une attestation d’autorisation de soins personnalisée (vous trouverez ici un modèle).

 

Assurez votre présence en votre absence !

 

Ma petite astuce pour que vous soyez là en étant absent : dormir avec un nouveau doudou pendant la semaine précédent votre départ.

Grâce à cela, bébé pourra avoir votre odeur et se sentira rassuré et sécurisé pendant ces quelques jours.

 

Parlez à bébé

Même bébé, il est tout à fait capable de comprendre ce que vous dîtes, si vous utilisez des mots simples. On évite donc de disparaitre d’un seul coup pendant sa sieste ! Car là il y a de fortes chances qu’il se sente un peu abandonné…

La veille de votre départ, parlez à votre bébé. Expliquez lui que vous partez quelques jours, que vous allez revenir, que vous l’aimez, qu’il ne sera pas seul. Dites lui que tout se passera comme habituellement. L’idée est de « dédramatiser » votre absence, de la rendre facile et naturelle.

Bien sûr , pour qu’il comprenne bien, essayez de bien incarner dans le non verbal ce que vous lui dîtes. Autrement dit, on évite les larmes et la voix qui tremble pour éviter de le paniquer !

 

Lâchez prise et profitez !

Une fois parti de chez vous, PRO-FI-TEZ !! Cela ne sert à rien de mettre en place toute cette organisation si vous êtes angoissé pendant votre break, si vous appelez toutes les 10mn à la maison ou si vous passez votre temps à échafauder tous les scénarios possibles et inimaginables.

Vivez ce moment comme une petite parenthèse enchantée, rare et précieuse. Savourez là pleinement. Rechargez les batteries !

 

Donnez le temps

A votre retour, en fonction de la personnalité de votre bébé, vous pouvez avoir deux cas de figure (ayant des jumeaux, j’ai eu de la chance, j’ai vécu les deux !) :

  • Votre bébé est ravi de vous retrouver, au bout de 10 secondes vous avez droit à un grand sourire !
  • Votre bébé vous en veut un peu et vous fait la tête quelques heures (voire 24 heures). Ce n’est pas grave, cela va passer. Même si ce n’est évidemment pas ce que vous attendiez, que cela fait un peu mal, acceptez que bébé gère le moment avec cette émotion-là et donnez lui le temps. Il reviendra vite à vous et ne vous en voudra pas du tout.

Et surtout, tout reposé que vous serez par ces quelques jours, vous allez être au top pour vous occuper de bébé pendant les prochaines semaines ! Jusqu’au prochain break… !!

 

Et vous ? Quelles sont vos astuces pour partir en vacances sans bébé ?

 

Positivons, partageons et commentons ci dessous !

Retour à la page d’accueil

Partager l'article
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire