Comment réussir ses sorties en famille ?

street art

Les sorties en famille, c’est à la fois un incontournable de vie et un moment parfois redouté. On ne sait pas forcément quoi faire avec nos enfants. On craint aussi parfois que cela se transforme en petite guerre parents / enfants. Il y a pourtant plein d’astuces pour faire de ces sorties en famille des moments agréables, créateurs de liens et de souvenirs. Pour nous aider à gagner en sérénité et en plaisir, j’ai rencontré Audrey, fondatrice du blog Mother in Lille (et sur Facebook) et experte en sorties familiales ! Elle nous dévoile toutes ses astuces pour que les sorties en famille deviennent un moment de plaisir pour tous !

 

Audrey, peux tu te présenter ? ton parcours ? comment est née ta passion des sorties en famille ? Comment est née ton idée de créer Mother in Lille ?

Mother in Lille
Je suis une maman de 43 ans, lilloise d’origine, avec trois enfants de 16, 14 et 9 ans. J’ai une formation en communication et journalisme. J’ai toujours eu un goût pour les sorties (voyages, culture, spectacles vivants) et je connais bien la région lilloise. J’avais envie d’en faire profiter les parents. En Janvier 2012, j’ai souhaité me lancer dans une nouvelle aventure et j’ai rencontré une autre journaliste, Charlotte Menegaux, elle aussi maman. On a développé le site motherinlille.com qui s’adresse à toutes les familles (et pas juste aux mamans !), aux grands-parents, aux éducateurs, aux enseignants, … L’idée était, au delà des sorties, de mettre l’accent sur la parentalité, c’est-à-dire d’aider à faire des choses ensemble. On voulait proposer des endroits où l‘on se retrouve bien en famille. Sur notre site web, on y trouve donc chaque semaine des spectacles, des ateliers, des escapades nature, des moments insolites ou classiques sur la région lilloise.

 

Selon toi, qu’apportent les sorties aux enfants ? Et aux familles ?

souvenir familleLe bienfait principal d’une sortie en famille est d’avoir un moment où l’on se pose. On est dans le quotidien, avec nos réalités personnelles et professionnelles et on a besoin de temps pour se retrouver. Sortir, c’est vivre des choses ensemble, apprendre les uns des autres, faire ensemble, construire, s’éveiller devant un tableau, découvrir des sensations lors d’un atelier.

Et cela permet bien sûr également d’éveiller la curiosité, de découvrir des choses nouvelles, rire et s’amuser ensemble. C’est à la fois pédagogique mais aussi générateur d’émotions.

Et puis ce que je vois aussi, en tant que parent, c’est que ces sorties permettent de construire des souvenirs. L’adulte se construit aussi avec pleins de moments différents, et les sorties en famille y contribuent. Ces moments sont aussi tout autant d’occasions pour parler avec ses enfants, de manière différente.

 

Quels sorties choisir en fonction de l’âge de l’enfant ?

Il faut effectivement prendre en compte l’âge de l’enfant mais également d’autres critères. Si on est citadin ou rural, les goûts des parents et les personnalités des enfants.

De 0 à 3 ans

C’est le moment de la découverte de l’environnement pour l’enfant, comprendre ce qu’il se passe autour de lui et autour de son corps. C’est à la fois la découverte de la nature avec les fermes pédagogiques qui sont de très bonnes idées de sorties pour les citadins.  Les bébés nageurs sont aussi un bon moyen d’appréhender son corps et l’élément de l’eau. Mais c’est aussi tout simplement des balades en forêt ou à la plage par exemple. C’est le temps des « premiers » : les premiers pieds dans le sable, le vent sur le visage, jouer avec des feuilles, …

De 3 à 6 ans

musique

On reste aussi dans les premières fois mais on peut aller plus loin. Ce qui fonctionne vraiment bien selon moi, c’est la première approche des livres. On peut trouver beaucoup d’initiatives intéressantes dans les médiathèques, dans les librairies. Il existe aussi des visites contées dans les musées : ce n’est plus un guide mais un conteur qui vient mettre en situation de un à trois tableaux. Il va en raconter une histoire, chanter, jouer de la musique, … C’est une très bonne première approche des musées et de plus en plus de musées le proposent.

Il y a aussi les premiers spectacles sensoriels. Ce sont des spectacles très courts, 45mn, tournés vers  les sens. Les enfants peuvent toucher des matières, entendre des percussions, …

C’est aussi la période où l’on commence à faire ensemble ! Il existe plein d’ateliers d’arts plastiques, d’ateliers musicaux proposés par des associations. Pour moi, ce n’est pas tant le moment de débuter des cours mais être plus dans l’initiation ludique pour donner envie et faire découvrir. On trouve aussi des ateliers de danse parent/enfant qui sont très chouettes! C’est une séance, souvent unique, où tu danses avec ton enfant, c’est génial !

6 à 10 ans

Là les enfants commencent à lire et écrire, ils ont des références apprises à l’école. On n’hésite pas sur les musées ! L’idée est de ne pas abreuver l’enfant avec trop de choses. Les musées proposent de plus en plus des parcours thématiques, plus courts, avec du numérique.

On est aussi en plein dans les spectacles jeunes publics. Désormais, il existe de nombreuses créations de grande qualité pour les enfants. D’ailleurs, le Festival d’Avignon propose des spectacles dédiés aux enfants. Je me souviens d’un spectacle que j’ai vu sur Lille d’une chorégraphe qui a fait une tournée dans toute la France. Nous étions assis tous en rond et on regardait des artistes danser avec des sachets plastiques. C’est à la fois très poétique et très accessible.

On peut également aller dans différents ateliers, sur la nature, la robotique, l’apprentissage du numérique, on peut commencer à faire du codage.

Ces sorties permettent de prendre le relais de ce qui est vu à l’école ou de sujets pas toujours évidents à aborder en famille. Il s’agit d’aller plus loin  dans la sensibilisation ou d’illustrer des thèmes comme l’écologie, la diversité, l’ouverture aux autres,

En plus fun, il y a aussi des activités sportives ! Beaucoup de structures proposent des murs d’escalades et cela fonctionne très bien en famille car on est dans le soutien et l’échange parent/enfant pour cette activité. Sur le même principe, l’accro-branches fonctionne également très bien.

Enfin, il y a des concerts où l’on peut amener ses enfants. Bien sûr, on ne va pas proposer un opéra de 3h mais il y a de plus en plus de « cinés-concerts » qui sont très adaptés aux enfants. Un dessin animé où un film est diffusé avec un orchestre qui joue « en live » la musique du film. C’est un très bon moyen d’aborder la musique de façon ludique. On peut tout-à-fait amener nos enfants à des concerts de jazz ou de pop. J’ai en tête une salle de concert qui propose depuis près de 10 ans des minis concerts. Le groupe « adulte » qui doit jouer le soir propose un mini concert, plus court (30 mn), avec le son plus bas, des interactions avec les enfants, c’est incroyable !

Plus de 10 ans 

A partir de 10 ans, on peut les amener partout ! Pas de limites ! Les parents doivent être plus à l’écoute car les enfants/ados commencent à affirmer leur choix. C’est donc parfois plus aux parents d’entrer dans l’univers de l’enfant/ado ce qui est un très bon moyen de garder un lien à un moment de vie pas toujours facile. Cela aide à garder le dialogue.

 

Tu es maman depuis 16 ans et bloggeuse depuis 6 ans : as-tu observé une évolution des structures dans l’accueil des familles ? As-tu l’impression qu’elles se sont adaptées à cette « nouvelle » population ?

Elles ont fait un travail phénoménal ces dernières années ! Il existe de plus en plus de label « famille ». On trouve souvent des endroits avec des coussins et des livres, où l’on peut se reposer avec les enfants. Même des sites dites élitistes proposent souvent, une ou deux fois par an, des spectacles dédiés aux plus jeunes. La majorité des structures proposent  désormais de vivre « une expérience ».

Cela leur permet de démocratiser, via le jeune public, l’accès à la culture et à l’art.

 

Organiser une sortie avec des enfants, cela peut vite être angoissant pour les parents (logistique, …) et pour les enfants (« j’ai pas envie… ! ») : quels sont tes conseils pour que ce soit un bon moment serein en famille ?

D’abord, il fait trouver les bonnes infos de sorties. Dans chaque région il existe un site tel motherinlille.com qui présente toutes les sorties possibles.

Ensuite, il s’agit surtout de ne pas se mettre la pression ! Si on va au musée, on n’y va pas pour se faire tout le musée, ce sera trop long pour les enfants ! Je conseille de ne pas dépasser les 45mn. Avant de partir, vous pouvez présenter le contenu du musée à  l’enfant et lui demander ce qui l’intéresse le plus. Ou se centrer sur des oeuvres plus accessibles à l’enfant, pour qu’il ne se sente pas seul.

En fonction des sorties, il peut être intéressant d’en parler avant. Ecouter, pendant la semaine, l’album d’un artiste que l’on va voir en « live » le week-end, regarder un livre qui parle de la thématique du musée, montrer des photos d’oiseaux que l’on va voir lors d’une ballade nature et qu’il faudra retrouver ! Cela permet de commencer à créer l’envie et l’enthousiasme.

Ce qui fonctionne très bien également, c’est le carnet de croquis ! Vous donnez à l’enfant un petit cahier et vous lui proposez de dessiner ou reproduire une oeuvre. Alors bien sur, cela va prendre du temps donc la visite ne pourra pas se faire sur plus de 10 oeuvres. Et pourquoi ne pas créer pour son enfant le « cahier des sorties » qui sera utilisé pour chaque sortie en famille ?!

Vous pouvez aussi proposer à l’enfant de prendre des photos pour le rendre acteur et pas passif.

Donc mes trois conseils clés sont : une durée accessible pour l’enfant, lui en parler avant (le préparer… sans se mettre la pression !) et lui proposer au maximum de participer !

 

Une fois de retour à la maison, il y a t il un « debrieff » à faire avec les enfants ? Comment gérer ce moment avec eux pour qu’il se passe quelque chose pour eux au delà de la sortie ?

C’est pour moi le moment justement de créer les souvenirs ! Après la première balade en vélo de l’enfant, lui acheter un petit livre sur le même sujet. On se re-raconte alors l’histoire en la transposant sur le vécu. Suite au concert, ré-écouter le disque ou un autre artiste du même style dans la voiture et chanter les chansons ! Après avoir entendu quelques mots d’une langue étrangère, aller chercher sur internet d’autres phrases de cette langue. En rentrant d’un « atelier plantes » dans une ferme pédagogique, proposer à l’enfant de recréer son petit espace (en intérieur ou extérieur) pour prolonger le moment.

Les livres du soir sont vraiment un bon support pour reparler des sorties en famille.

 

As-tu des anecdotes à partager (de parents ou d’enfants) sur les bienfaits des sorties pour une famille ou un enfant ?

ZooJ’ai une anecdote qui illustre assez bien que toutes les sorties en famille sont bonnes, qu’il ne faut pas avoir de peurs.

Nous étions sur Paris avec ma maman et mon ainée qui avait alors trois ans. Nous allons au musée de La Poste et je vois ma maman expliquait en détail à sa petite fille le dessin présent sur un grand timbre. Et ma petite de trois ans de lui répondre « Oui Mamie, c’est une montgolfière, je sais ! ».  Quand on les ouvre sur le monde, les enfants intègrent très vite plein de choses, sans parfois même que l’on s’en rende compte.

J’ai une autre histoire avec ma fille qui avait alors 12 ans. On assiste à un très beau spectacle, très émouvant, sur la thématique de l’inter-générationnel. Une semaine après, elle revient avec un devoir de français pour lequel elle s’était beaucoup inspirée des émotions transmises, du spectacle.

 

Quel est pour toi ton Top 3 des sorties réussies en famille ?

Je vais même en proposer 4 !

  • Les Escapes Game qui cartonnent actuellement
  • Des sorties immersives où l’on peut se mettre dans la peau d’un ancien minier, d’un scientifique, d’un archéologue, de mettre un casque de chantier, … Cela crée une expérience incroyable et l’enfant est complètement acteur !
  • L’atelier de danse Parent/enfant qui dure une heure. On est là dans la relation au corps et la relation parent/enfant, c’est vivre un moment en commun génial.
  • Les cinés concerts qui sont vraiment extraordinaires ! Tu écoutes de la très bonne musique et l’accès en est facilité par le film. C’est quelque chose de très fort, aussi bien pour les enfants que les parents !

 

Actions :

Notre « expert des sorties familiales » nous inspire plusieurs actions à mettre en place :

  • Renseignez-vous sur les sorties près de chez vous, il en existe pleins ! Qu’elles soient classiques ou originales, elles seront sources de bons moments en famille !
  • Adaptez-vous à vos enfants : parlez-en avant, ne prévoyez pas une sortie trop longue, rendez vos enfants acteurs, faîtes les participer,
  • Créez des souvenirs : que ce soit avec un cahier, avec un livre, des photos, un album de musique, … reparlez de la sortie en famille après !

Et vous ? Quelles sont vos bonnes astuces pour des sorties en famille réussies ?

Positivons, partageons et commentons ci dessous !

 

Retour à la page d’accueil

Partager l'article
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  

3 thoughts on “Comment réussir ses sorties en famille ?”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.