Mes 5 astuces pour sortir avec bébé chez des amis

sortir avec bébé chez des amis

 

Ahhh enfin, les beaux jours reviennent… Et se profilent à l’horizon des journées fériés, des vacances, plus de soleil et de chaleur, … Tout est réuni pour sortir avec bébé chez des amis. Et enfin passer de chouettes moments dans les jardins autour d’un barbecue, avec un verre de rosé à la main ! Ah oui, un détail tout de même, vous avez désormais un bébé (voir deux si vous avez des jumeaux comme moi !). Si cela complique un peu la donne, cela ne la rend pas pour autant impossible ! Car oui, nous ne sommes pas que des parents ! Et nous avons aussi besoin d’avoir des moments de légèreté entre amis. Alors bien sur, l’option baby-sitter existe. Mais l’option, je viens avec mon bébé est aussi possible. A condition d’utiliser les 5 astuces que je vais partager avec vous !

Préparez la logistique 

Sortir avec bébé chez des amis (que ce soit une après-midi ou une soirée), cela demande un minimum d’organisation et de préparation. Vous n’êtes pas obligés de  tout déménager ! Mais prendre avec vous tout le nécessaire va vous permettre de gagner en sérénité et donc de mieux profiter du moment avec vos amis. Mais faites simple, ça vous évitera d’arriver avec une valise pour juste passer quelques heures !! Il y a selon moi quatre grandes catégories de choses à prendre avec vous : 

  • Les soins : 2 ou 3 couches, des lingettes (au quotidien, j’utilise du liniment que je trouve plus sain pour bébé. Mais on l’a dit, on fait simple ! Donc plutôt que de prendre la bouteille de liniment, les lingettes font très bien l’affaire pour une fois !)
  • La nourriture : biberon d’eau, petits pots de fruits (ou les compotes maison), yaourt et biscuits si c’est l’heure du goûter. Biberon, une bouteille de lait et des céréales si c’est pour le soir. Et en fonction de l’âge des enfants, vous pourrez en profiter pour leur faire découvrir de nouvelles saveurs avec les gâteaux sucrés ou salés des grands ! N’oubliez pas les bavoirs pour éviter d’utiliser votre belle chemise, mise spécialement pour cette sortie chez vos amis, en guise de torchon !
  • Les jouets : n’en prenez pas 30 ! quatre ou cinq jouets suffiront (un petit livre, des petits légos, une balle…). Pour des bébés, se retrouver dans un jardin s’apparente à un parc de jeux géant ! Profitez-en pour lui faire découvrir la sensation de l’herbe sous ses pieds, l’odeur d’une fleur, jouer avec une feuille. Et vous pouvez aussi le laisser jouer avec une bouteille d’eau, les bébés adorent ! Bref, vous avez compris, faites simple et utilisez ce qu’il y a de naturel autour de vous.
  • Le coucher : en fonction de l’âge des enfants et de la durée de votre après-midi ou soirée, vous pouvez faire dormir bébé dans son cosy ou dans un lit parapluie. Ne culpabilisez pas, si c’est juste pour quelques heures et une fois de temps en temps, le cosy fera très bien l’affaire. Bébé se sentira plus protégé et sécurisé. Il pourrait même alors s’endormir plus vite ! Et vous profiterez plus de vos amis ! Pensez également bien sur à prendre son doudou, un pyjama ou un body ( à choisir en fonction de la chaleur). Pensez à montrer à bébé 30mn / 1h avant (pas plus, il aura oublié !) l’endroit où il va dormir quelques heures et expliquez lui. Ca va le rassurer et il sera plus apaisé au moment où vous le coucherez.

Préparez-vous mentalement !

bébé sortie jardin

Sortir avec bébé chez des amis, c’est chouette mais il faut bien avoir en tête que cela va être un peu différent d’un moment sans bébé…. Pour ne pas être déçu, le mieux est de se préparer mentalement ! Au mieux, bébé sera tout calme et vous profiterez encore plus de vos amis. Au pire, vous vous serez préparé et vous ne serez pas déçu !

 

 

  • Oubliez la longue discussion et le débat plein de passion avec vos amis. Vous aurez du mal à enchaîner ou à écouter plus de deux phrases. Elles seront entrecoupées par des « ne touche pas ça », « attention ! », « laisse cette bouteille de bière, tu es trop jeune ! » ou « Attendez moi, j’ai un truc à dire. Mais bébé pleure, je vais voir ce qu’il se passe et j’arrive ».
  • Oubliez la partie de cartes avec le verre de rosé glacé à la main…Le glaçon a déjà fondu  car vous avez piqué un sprint pour empêcher bébé de manger de la terre !
  • Oubliez les chants des oiseaux… Les petits cris aigus et enthousiastes de votre bébé les couvriront largement (et les oiseaux auront migré vers un endroit plus calme de toute façon ! Oui, ils peuvent le faire eux, ils ont le choix !)
  • Oubliez la séance de bronzette au soleil… Le temps de vous caler sur le transat, il est déjà temps de se relever pour partir à la rescousse de bébé qui s’est vautré lamentablement dans le parterre de fleurs fraichement plantées par vos amis !
  • Ah oui, et oubliez l’idée d’arrivée à l’heure à la petite fête de vos amis ! Entre la sieste qui a duré plus longtemps ou bébé qui a passé son temps à s’enfuir de vos bras avant de le mettre dans son cosy, vous avez 30mn de retard au moins !

Se préparer dans le couple

Si vous êtes un papa ou une maman solo, pas de choix, tout ce que vous allez lire ensuite vous incombe. Mais je suis sûr que vous pourrez compter sur l’aide de vos amis bienveillants pour vous soulager un peu de temps en temps.

Si vous êtes en couple, je vous conseille de vous mettre d’accord avant de sortir avec bébé chez vos amis. Poser le cadre vous évitera une grosse embrouille de couple devant tous vos amis… Et cela évitera de faire perdre 20 degrés de l’ambiance chaleureuse ! Et ça permettra aussi de préserver l’espèce humaine : une grosse embrouille au sujet de bébé devant vos amis est le meilleur moyen pour décourager ceux qui ne sont pas encore parents de passer le cap !

Voilà quelques « règles » que je vous propose de fixer avant de partir chez vos amis : 

  • Décidez de vous deux qui est celui qui ne va pas boire (ou beaucoup moins que l’autre) pour ramener la petite famille en sécurité à la maison. C’est pas cool, je sais, mais c’est nécessaire. Et surtout, n’oubliez pas que la prochaine fois, vous inverserez les rôles !
  • Décidez qui se lèvera le lendemain matin… Bon là, pas de mystère, c’est souvent le même que celui qui ne boit pas ! Je sais, c’est un peu la double peine !!
  • Ayez en tête que vous êtes une équipe. Chacun a envie / besoin de profiter de ce moment avec les amis. Donc chacun doit jouer son rôle. Alternez  et relayez-vous ! Il n’y a pas de raison qu’il y en ait un des deux qui danse toute la nuit quand l’autre passe sa soirée à faire les allers/retours dans la chambre pour l’aider à s’endormir !
  • Celui qui fait sait. Ça c’est pour moi une règle de base du quotidien pour préserver l’harmonie au sein du couple. Ne vous lancez pas dans des échanges à base de « non fais plutôt comme ça », « Ah bien voilà, bébé pleure, tu n’as pas fait ça… ». Non, celui qui fait a raison. Celui qui fait sait !

Se préparer aux remarques des amis

sortie amis

 

Qu’ils soient déjà parents ou pas, ils ont forcément leur mot à dire. Ce n’est jamais méchant mais ils ne savent pas s’en empêcher. Et vous, entre la fatigue et la frustration de ne pas pleinement profiter, votre tolérance à ces réflexions atteint vite ses limites ! Mais comment réagir face aux « ah oui, tu ne lui laisses pas prendre une tomate cerise ? » ou « il ne marche pas encore, tu le couves trop ! » ou enfin «laisse la pleurer, c’est bon, c’est pas grave, elle va s’endormir toute seule ! » ?

Voilà deux  types de réactions possibles : 

 

 

  • Vous craquez ! Et d’un seul coup, après la 3eme remarque en 15 mn, vous vous mettez à hurler « mais tu vas me faire chier longtemps avec tes remarques débiles ! ». Sympa. Très sympa.  Là aussi, vous faites perdre immédiatement 20 degrés à l’ambiance de la soirée. Et vous vous renfermez sur vous même en culpabilisant d’avoir gâché la soirée. Chouette !
  • Ça vous saoule trop et vous avez besoin de répondre. Mais en mode « Communication Non Violente » ! Vous respirez un grand coup. Et vous dites alors « Je ne suis vraiment pas à l’aise avec ses différentes remarques, j’ai besoin de plus de compréhension de ta part et de ne pas sentir de jugement». Je sais, ce n’est pas forcément facile à exprimer mais c’est pourtant de loin la meilleure option ! Et d’ailleurs, si vous en profitiez pour proposer une règle à vos amis. On ne parle plus des enfants ! Nos enfants, on les aime très fort mais c’est aussi chouette de temps en temps de parler d’autres choses et de les oublier un peu !

Se préparer au lendemain

Et oui, car l’après-midi ou la soirée chez les amis, c’est bien chouette. Mais il y a le lendemain ! Et même si vous avez été raisonnable sur les verres de rosé, de gin ou de mojito, les quelques verres s’entrechoquent avec la courte nuit et la fatigue déjà présente.

Mais bébé, lui, il a très bien dormi ! Et son biberon de lait ne lui provoque pas un mal de crâne comme celui que vous avez en ouvrant un oeil à 7h du mat’ en entendant ses cris matinaux!

C’est comme ça. Là il n’y a pas grand chose à faire à part de commencer par un doliprane pour au moins réussir à mettre le lait dans le biberon ! Au bout de quelques heures, vous serez d’attaque. Et surtout, vous aurez bien profité de votre soirée grâce à toutes ses astuces… Et vous penserez déjà au prochain moment chez les amis que vous allez organiser !

Bien sur, chaque après-midi ou soirée avec bébé chez des amis ne se passe pas forcément comme ça. Sortir avec bébé chez des amis peut très bien se passer. Cela dépend de chaque bébé. Et cela dépend des moments. Avec mes jumeaux, j’ai vécu exactement les deux situations. Des moments top où ils ont été adorables et où j’ai bien pu profiter de mes amis. Et des moments plus galères… Au delà du bébé, la façon dont nous sommes, nous les parents, dans ce genre de moment, conditionne aussi beaucoup sa réaction. Utiliser ces 5 astuces devraient vous permettre de vivre plus de bons moments et de bonnes soirées avec bébé chez vos amis !  

Et vous ? Quelles sont vos astuces pour profiter au maximum d’une soirée avec bébé chez des amis ?

Positivons, partageons et commentons ci dessous !

Retour à la page d’accueil

Partager l'article
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire