Doudou Nin Nin : comment Nicolas Courrège est-il devenu un papa entrepreneur ?

doudou nin nin

Devenir papa, ça change une vie. Et parfois, cela inspire même un nouveau job ! Il y a quelques mois, j’ai rencontré Gilles Vaquier de Labaume qui a créé, quelques années après être devenu papa, l’Atelier du futur papa. Aujourd’hui, je vous propose le portrait de Nicolas Courrège, ce papa entrepreneur de 39 ans qui est le fondateur de la marque de doudou Nin Nin : des doudous fun, cool et décalés made in France (made in Le Creusot en Bourgogne) ! Avec sa femme Clémence, ils forment une jolie famille recomposée (avec leurs deux garçons de 9 ans) et développent une collection de doudous qui cartonne en France et à l’étranger.

Véritable créatif, il imaginait déjà ses propres vêtements au lycée. Quelques années plus tard, il décide de coudre un doudou… Le doudou Nin Nin est né !

Interview de ce papa entrepreneur, rockeur au coeur tendre !

 

Nicolas, comment ton fils et ton beau-fils te présenteraient aux lecteurs d’Histoires de Papas ?

doudou nin ninAlors je pense que mon fils, Eliott et mon beau fils, Tao diraient de moi que je suis un papa assez strict mais ils diraient aussi que quand ils respectent ce que je leur dis, ils peuvent faire ce qu’ils veulent. C’est du donnant donnant et ils le savent. 🙂 Je ne leur mens jamais et c’est pour ça qu’ils me font confiance.

Après ils diraient aussi que je suis un papa protecteur et que je ferai toujours tout pour ma famille. Les enfants me font confiance et ils peuvent compter sur moi quoi qu’il arrive. Ils diraient aussi, parce qu’ils me voient avec des yeux d’enfants, que je sais tout faire et que je connais tout… bon ok, c’est pas forcément toujours le cas !

 

Comment est née l’aventure du doudou Nin Nin ? Comment as tu eu l’idée de créer cette marque ?

doudou nin ninNin-Nin, c’est venu quand mon fils est né. En fait, un peu tard en réalité. Je cherchais une idée de concept, une idée originale et sympathique. Mon fils ne se séparait jamais de son doudou, qu’il appelait son nin-nin alors du coup, je me suis interrogé sur cet objet. Je me suis dit qu’il fallait faire quelque chose et de là est venu l’idée. J’ai couché le concept sur papier, déposé la marque, créé et déposé le modèle (unique) et j’ai mis ça dans un tiroir. En rencontrant Clémence il y a trois ans, on en a longuement parlé car le concept était toujours planqué dans un tiroir et là est venue l’énergie. L’idée était de faire de cet objet, un doudou fun, cool, drôle, qui casse les codes de la puériculture et qui est tourné vers un monde un peu plus masculin.

 

Quelles sont les spécificités du doudou Nin Nin ?

doudou nin nin– Des extrémités fines qui facilitent la préhension et qui sont adaptées à la psychomotricité du nouveau-­né

– Une tête sans visage qui va accompagner l’enfant tout au long de son développement cognitif et plus particulièrement pendant la période de l’imagination créatrice

– Un noeud à la patte gauche et à l’oreille droite pour soulager les gencives lors des poussées dentaires de bébé

– Une étiquette “bleu blanc rouge” car Nin Nin est 100% fabriqué en France avec Amour

– Une étiquette fluo jaune, verte ou orange stimulus visuel attractif participant au développement des réflexes photomoteurs du nourrisson

 

Nin Nin c’est aussi une aventure familiale puisque tu gères l’entreprise avec ta femme Clémence : est-ce facile de travailler en couple ? Des astuces à partager ?

doudou nin ninOui effectivement, nous travaillons ensemble dans l’atelier que nous avons créé. Pour nous, c’était la condition sinéquanone de travailler ensemble. C’était notre rêve le plus cher. Alors oui c’est facile de travailler ensemble. Je ne vous cache pas qu’il y a parfois quelques petites chamailleries mais on se fait un bisou et c’est reparti. Quand l’amour est là, tout va !

Si j’avais juste une astuce à partager, c’est de savoir ce que chacun sait faire et de faire confiance à l’autre. Clémence et moi sommes ultra complémentaires ce qui ne nous empêche pas de nous donner des idées sur nos domaines de compétences mais chacun sait ce qu’il sait faire et ne sait pas faire. On se fait confiance et ça marche !

 

Le doudou Nin-nin est moins classique, plus mode et plus rock que les doudous que l’on trouve habituellement sur le marché : tu es un papa mode et rock ?

Oui effectivement, si c’est pour faire la même chose que les autres, ce n’est pas la peine. Nous n’avons pas envie de proposer des doudous qui ressemblent à tous ceux que l’on trouve dans le commerce. Nous voulons casser les codes de la puériculture et nous voulons nous différencier.

En fait, je dois être un peu schizophrène car je pense avoir un coté de ma personnalité très doux et un coté dur et rock. J’adore la mode et les belles choses, mais perso je m’habille toujours pareil. Avec un t-shirt noir :-

 

En quoi ton rôle de papa / beau papa t’influence t-il et t’inspire-t-il dans ton rôle de créateur de doudou ?

Je vois bien que les enfants grandissent à une vitesse folle. J’ai bien vu que dès leur plus jeune âge, ils étaient en avance sur nous au même âge. Alors oui, quand je vois un môme qui, a 2 ans est capable de prendre un téléphone et de faire défiler des photos, de les agrandir, de les modifier, et presque de l’envoyer à un destinataire ça m’inspire. Les nôtres ont 9 ans tous les 2 mais leur façon de vivre et de s’amuser m’inspire chaque jour et me donne de nouvelles idées.

 

Un papa créateur de Doudou, ce n’est pas classique dans le monde très « codé » de la puériculture ! As-tu le sentiment que le rôle des papas évolue ces dernières années ?

papa Oui carrément, les papas sont beaucoup plus impliqués dans leur rôle de père. Avant c’était papa au boulot et maman à la maison. Maintenant les 2 parents bossent et parfois les rôles sont presque inversés ! Les papas sont à fond et c’est normal, ce n’est pas une question d’égalité des sexes, c’est une question d’assumer son rôle de père comme les femmes assument leur rôle de mère.

 

 

 

Comment arrives-tu à concilier ton rôle de papa / beau papa et de papa entrepreneur ?

C’est très simple, les enfants m’ont toujours vu travailler. Alors pour eux c’est normal. Pour Clémence, c’est pareil, elle a toujours bossé donc pour eux c’est normal. Et puis, les enfants ne sont pas bêtes, ils savent que si on travaille, on gagne de l’argent, et si on gagne de l’argent alors nous pourrons partir en famille en vacances, s’acheter des “trucs” comme ils disent, etc…

 

Quels conseils donnerais-tu à un papa entrepreneur ?

Je n’ai surement pas de conseil à donner aux papas déjà entrepreneurs mais à ceux qui se tâtent encore… Allez y foncez ! N’ayez pas peur de réussir ! 😉

 

As tu l’impression qu’être père t’aide dans la réalisation de tes projets pro ? Avoir des enfants te donne – t – il une autre énergie ? Un autre équilibre ?

doudou nin nin

Être père, c’est avoir des responsabilités. Alors oui, ça me donne de l’énergie pour avancer. J’ai envie que leurs futurs soient meilleurs et qu’ils puissent démarrer leur vie dans les meilleures conditions possibles. Il y aura des ratés mais l’important c’est l’amour. Quand on est père et quand on est mère, on est obligé d’assurer et c’est comme ça. L’important, c’est de bien le prendre, de l’accepter et d’avancer.

 

 

A quoi ressemble une semaine type de Nicolas, papa entrepreneur et créateur de doudou Nin Nin ?

Il n’y a pas vraiment de semaine type, on prend les choses comme elles viennent et surtout on improvise. On improvise tout le temps en fait. 🙂 Il y a toujours des imprévus. Je suis obligé de jongler avec 3000 trucs en même temps, et j’ai toujours l’impression de courir après le temps.

 

As tu des choses clés que tu souhaites transmettre à tes fils et beau fils ?

Je veux qu’ils sachent que quoi qu’ils décident de faire dans la vie je les soutiendrai s’ils le font avec le coeur. (Bon sauf s’ils veulent faire un élevage de doryphores ! LOL) Je ne veux pas qu’ils se laissent dicter leur avenir par qui que ce soit. Je veux qu’ils aient confiance en eux et je veux en faire des battants !

 

Et pour finir, quelle est ta plus belle histoire de papa et beau papa à ce jour à raconter ? Et la plus drôle ?

doudou nin ninLa plus belle histoire de papa c’est certainement celle où Eliott est venu au monde mais bon ça va paraître un peu bateau. Mais j’en ai une autre ! Oui une belle histoire avec mon fils quand il est venu avec moi en déplacement pendant une semaine complète alors que j’étais responsable de création dans un atelier près de Châteauroux. Il m’a accompagné partout et pendant ces 5 jours je pense qu’il a appris à me connaitre différemment. Il était avec moi au boulot et il participait ! c’était drôle pour moi mais aussi pour les employées… C’est un souvenir que je garderai en moi toute ma vie !

Avec Tao, mon beau-fils, c’est différent. On apprend tous les jours à se connaitre. Alors nous partageons à chaque fois de belles histoires car j’aime lui apprendre et lui montrer des choses que je sais faire. J’aime bien le charrier car il prend souvent les choses au premier degré… du coup avec le temps, il a compris que je rigolais et c’est vraiment cool. Il sait qu’il peut me faire confiance et qu’il peut compter sur moi, ça c’est une belle histoire !

L’histoire la plus drôle, avec Eliott, c’est récent. Nous étions dans l’avion et j’ai commencé à imiter le commandant de bord pendant le vol… on s’est tapé un délire pendant 1 heure au moins. (Peut être à cause du stress lol) Vous savez les délires de gamins où vous n’arrivez même plus à vous arrêter !!! Trop bon de retourner en enfance parfois…

Avec Tao, on s’amuse à se faire des grimaces… alors on se répond par grimaces interposées. On se tape aussi des barres de rires. Surtout quand il essaye une nouvelle figure de style, si je puis dire… très drôle !!! lol

 

Et vous, que pensez-vous de l’histoire de Nicolas, ce papa entrepreneur, créateur de doudou Nin Nin ?

Positivons, partageons et commentons ci dessous !

 

Actions

L’ADN de ce blog, c’est de pouvoir s’inspirer d’histoires de papas pour mettre en place des actions permettant d’améliorer son quotidien de papa. Je vous  en propose ici quelques unes:

Etre papa et entrepreneur, c’est possible :  de plus en plus de papas souhaitent réussir à concilier vie pro et vie perso. Et parfois, l’idée géniale qui vous permettra de devenir entrepreneur est juste sous vos yeux ! Observez vos enfants et vous aurez peut être le nouveau produit qui va cartonner !

Soyez vous mêmes : Nicolas est un papa un peu décalé, un peu rockeur tout en ayant au fond de lui une douceur et une âme d’enfant. C’est ce qu’il est fondamentalement qui constitue toute l’originalité de ses doudous. Nicolas n’a pas adapté ce qu’il était à l’univers très codé des doudous, il a imprimé sa personnalité !

Foncez : je ne peux que reprendre le précieux conseil de Nicolas : « foncez, n’ayez pas peur de réussir ! »

 

Retour à la page d’accueil

Partager l'article
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.