Comment utiliser la CNV avec les enfants ?

Sam et le pouvoir des mots

Ces dernières années, j’ai déjà eu le plaisir d’interviewer Marjorie Danna (vous pouvez retrouver les articles sur « Comment rendre la relation parent-enfant plus harmonieuse ? » et « Comment susciter la coopération des enfants ? »). A l’occasion de la sortie de son livre « Sam et le pouvoir des mots » aux Editions Péra, nous avons repartagé un moment avec Marjorie.

Pour ce nouveau projet, l’auteure a eu envie de défendre un sujet qui lui est cher : la CNV avec les enfants. La CNV, c’est la Communication Non Violente. Et savoir l’utiliser permet de créer des relations plus douces et respectueuses. Dans ce livre, Marjorie, transformée en la fée Madame Com’Com’, arrive sur Terre de sa planète TousKop1 pour aider Sam. Au long des pages, et au travers des situations du quotidien, l’auteure aide le petit garçon à expérimenter la CNV avec ses amis, son enseignante ou ses parents. Grâce à ses belles illustrations, l’ouvrage se lit comme un livre d’aventure. Et  les enfants comme les parents comprennent le fonctionnement et les bienfaits de la CNV. En bonus, en fin du livre, on peut y trouver des outils très pratiques et faciles d’accès pour aider les parents à utiliser la CNV avec les enfants. Interview de Marjorie, une maman engagée.

Marjorie, nous avions échangé pour Histoires de Papas il y a 2 ans. Et durant ces deux années, tu as mené différents projets : peux tu nous en parler ?

Sam et le pouvoir des mots

J’ai effectivement la chance de mener plusieurs projets qui me mettent à chaque fois en joie ! J’ai animé plusieurs conférences et séminaires sur le leadership ou comment aider chacun à être leader de soi-même.

Puis j’ai monté, avec deux amies, un spectacle (un 3 women show), « La Vie en 4 D », pour transmettre de manière joyeuse et émotionnelle les bases du développement personnel. Notre envie est de rendre accessible et de faire expérimenter le développement personnel, l’estime de soi, la Communication Non Violente, … Nous avons eu la chance de le jouer plusieurs fois sur scène, avant la pandémie, et c’est une vraie dose de punch, de vie et d’amour !

J’ai également publié un livre sur la gestion des conflits. Et enfin, depuis quelques mois, je développe un projet très innovant « Transition 360 » pour aider à construire une société qui prend soin du vivant (la nature et l’humain).

Tu as publié il y a 2 mois le livre « Sam et le pouvoir des mots ». Comment est né ce projet ?

CNV

A la base, c’était un spectacle pour enfants, que j’ai créé et joué il y a 5 ans. L’objectif était de sensibiliser les enfants, les parents et les enseignants à la CNV (Communication Non Violente). J’ai toujours imaginé ce spectacle en livre. Une jolie rencontre avec la fondatrice des Editions Pera a rendu réel cette envie. Nous avons monté une équipe avec notamment Nicolas Haverlad en tant qu’illustrateur. Et après une campagne de crowdfunding, le livre est sorti en Décembre 2020 ! 

Peux tu nous expliquer en quoi consiste la CNV ?

CNV avec les enfants

La CNV  est une approche de développement personnel créé par Marshall Rosenberg. L’objectif avec la CNV est de sortir du jeu « J’ai raison / Tu as tort » pour entrer dans une danse « Qu’est ce qui est vivant en toi et en moi ? ». Marshall Rosenberg a créé une grammaire relationnelle pour traduire ce qui se passe en moi plutôt que d’accuser l’autre.

Cela se traduit par le principe de l’OSBD

  • Observation (O) : décrire la situation sans juger
  • Sentiment (S) : exprimer les sentiments et attitudes suscités dans cette situation en employant le “je”
  • Besoin (B) : identifier et exprimer les besoins (un besoin insatisfait = émotion désagréable) ,
  • Demande (D) : faire une demande respectant les critères suivants : réalisable, concrète, précise et formulée positivement.

J’aime à dire que la CNV est une Communication Nourrissante et Vivante ! Pour chacun et pour la relation.

Quels sont les bienfaits, selon toi, de l’utilisation de la CNV avec les enfants ?

Marjorie Danna

Quand on débute tôt (avant les 2 ans), la CNV avec les enfants aide à développer l’empathie (vers l’autre et envers soi). Cette technique aide à exprimer ses émotions sans les confondre avec ce que l’autre a fait. Les enfants savent plus facilement exprimer ce qui se passe en eux. Alors, l’enfant se sent mieux avec lui même et donc avec l’autre. Attention, cela ne veut pas dire que les disputes disparaissent ! Mais l’utilisation de la CNV permet de mieux les gérer.

La CNV avec les enfants amène à un apaisement intérieur. D’ailleurs, la CNV peut aussi être utilisée par les parents ! Quand les parents se parlent en Girafe entre eux, il y a un fort mimétisme de l’enfant. Le but de la CNV est de passer à une relation gagnant / gagnant où chacun nourrit ses besoins. On peut avoir des pensées et des convictions différentes. Mais chacun peut exprimer ce qui est juste pour lui en fonction de ses besoins.

Tu as pu observer des évolutions chez les enfants ou des parents qui utilisent la CNV ?

livre CNV enfant

Oui ! Cela se ressentait fortement dans l’ambiance de la classe, quand j’intervenais sous forme d’ateliers, entre l’enseignant et les élèves. C’était plus apaisé et la relation était plus vraie, moins dans les masques et les personnages. J’ai aussi observé que les enfants étaient moins stressés, avec une plus grande confiance en soi et à l’autre.

La CNV avec les enfants leur amène une bonne affirmation de soi mais attention, ce n’est pas une baguette magique non plus !

A partir de quel âge pouvons nous lire ton livre aux enfants ?

CNV avec les enfants

Si l’enfant est un bon lecteur, il peut livre le livre seul dès 7 ou 8 ans. Les retours que j’ai à propos du livre sont qu’il se lit très bien en famille, à plusieurs. L’effet est encore plus fort ! Et les parents apprennent aussi et utilisent la CNV pour et entre eux !

A partir de quel âge les parents peuvent ils utiliser la CNV avec les enfants ?

L’idée est de vivre la CNV, pas de l’utiliser. Mon livre va aider les enfants (et les parents) à mieux l’appréhender. La CNV, c’est comme une langue. Au début, on applique. Puis on devient « fluent » ! Si on débute l’utilisation de la CNV avec des enfants en bas âge, cela devient leur langage. Et si on l’utilise en famille, cela se transforme en leur langue maternelle. Cela passe donc aussi beaucoup par les parents…

De tes expériences, peux tu nous partager un exemple, au delà de ceux du livre, où il est bon de parler en CNV avec les enfants ?

CNV avec les enfants

L’idée derrière l’utilisation de la CNV avec les enfants est de laisser s’exprimer les émotions pour les accueillir. La CNV n’empêche pas l’expression des émotions. L’objectif est d’être un parent contenant qui accueille les émotions. D’ailleurs, au delà de mon livre, il existe de bons outils comme les cartes émotions ou la roue des émotions pour mieux s’approprier la CNV.

Je pourrais te partager une scène du quotidien que tous les parents connaissent : le bazar dans la chambre des enfants !

  • Sans la CNV, les parents ont souvent l’habitude de dire : « Tu m’énerves, tu ne ranges jamais tes affaires ». On est là dans une généralisation et une accusation (avec le « Tu qui tues »). Chacun part fâcher de cet échange. L’enfant comprend qu’il est nul et il culpabilise. Et le parent culpabilise également de s’être exprimé ainsi et la situation (le bazar dans la chambre) n’est pas réglée.
  • Avec la CNV, on fait appel à sa Girafe ! : 
    • Observation : je vois que ton jean est par terre (c’est précis, ce ne sont pas « toutes les affaires »)
    • Sentiment : cela me met en colère
    • Besoin : j’ai besoin que l’on respecte mon besoin de propreté / d’harmonie / qu’on respecte mon travail de repassage
    • Demande : peux tu aller STP mettre ton jean dans le panier à linge sale (c’est une demande précise) ?  Ou même : Qu’as tu compris de ce dont on vient de parler ? Comment te sens tu par rapport à ce que je viens de te dire (= demande de connexion) ?

Utiliser la CNV avec les enfants amène à une relation plus profonde, plus authentique. Cela ouvre aussi le chemin vers d’autres sujets.

Quels conseils partagerais-tu avec les parents pour les aider à utiliser la CNV ?

Je pense qu’il n’est pas pertinent de pratiquer la CNV pour le principe. Il s’agit de vivre la CNV pour soi ! Se connecter à ce qui est vivant pour soi (ce qui s’exprime, ce qui crie, l’élan, l’émotion, que ce soit positif ou négatif) et pour l’autre. C’est important de ne pas être dans une injonction (« je dois parler en CNV ») ou d’être dans l’auto-flagellation si on n y arrive pas. Prenons conscience de ce qui se joue en nous. « Dis donc, c’est mon chacal qui parle là ! Et si je parlais un peu girafe ? ». Il s’agit d’être bienveillant envers soi-même et d’expérimenter ensemble.

Pour s’entrainer, vous pouvez identifier chaque soir une situation agréable et une autre désagréable. Puis de se demander ce que l’on a ressenti, d’interroger ses besoins, d’identifier la demande qui pourrait être faite pour moi et pour l’autre. Pour que cela soit plus facile, je vous invite à débuter par des situations anodines.

Et j’ai envie de partager deux autres conseils : je vous encourage à célébrer le positif et commencez à vivre la CNV pour soi avant de la pratiquer avec les autres. Notre cerveau se fixe naturellement sur le négatif. Entrainons notre cerveau pour l’aider à se connecter à ce qui est bon pour soi !

Et enfin, vous pouvez aussi chanter la CNV avec les enfants ! J’ai créé une chanson, sur l’air de YMCA, avec le OSBD !

Allons nous retrouver Madame Com’-Com’ sur d’autres sujets ?

Oui de nouveaux tomes sont prévus et j’en suis ravi ! J’ai envie de parler d’égalité Femme / Homme, de discrimination et d’harcèlement, d’estime de soi, … 

D’ailleurs, vous pouvez suivre l’actualité de la collection en vous connectant à notre page FaceBook ! Nous viendrons solliciter la communauté pour choisir les prochains thèmes. Et j’y partage également des activités pour aider à la relation entre les parents et les enfants.

Et vous ? Pratiquez-vous la CNV avec les enfants ?

Positivons, partageons et commentons ci dessous !

Retour à la page d’accueil

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •  

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.