Podcast Equilibre de vie – La Vie au Carré

Podcast Pascal Van Hoorne

Il y a quelques semaines, j’ai eu le plaisir d’être interviewé par Julie, co-fondatrice du Podcast La Vie au Carré. Dans ce podcast Equilibre de vie, j’y aborde plusieurs sujets : les choix que j’ai mené avant la naissance de mes jumeaux pour gagner en équilibre, comment je me suis préparé à l’arrivée de mes jumeaux, mes astuces pour gagner en sérénité, comment j’arrive à maintenir l’équilibre souhaité au quotidien, … Et encore plein d’autres choses à découvrir sur le podcast juste en dessous !

Comment j’ai changé de vie avant l’arrivée de mes jumeaux

Equilibre de vie

Après 10 ans de vie à deux où j’ai eu la chance de bien profiter (notamment en voyageant beaucoup), nous décidons de fonder une famille. J’avais 36 ans et je me sentais prêt. J’étais salarié depuis 13 ans. J’étais Cadre Sup, je prenais beaucoup de plaisir dans mon job mais je travaillais aussi beaucoup. Je me suis interrogé sur le père que je voulais être. Et mon job ne me semblait pas compatible…

A mon sens, devenir parent, c’est accepter de lâcher certaines choses. Que ce soit au niveau du travail, de sa vie sociale ou de ses passions. Cela me semble utopique de penser que l’on peut garder sa vie d’avant, avec des enfants en plus. Vouloir tout conserver « comme avant » me parait même dangereux. C’est se mettre une énorme pression sur les épaules. On peut choisir de ne pas choisir mais en diminuant le temps consacré à certains éléments de notre vie. Alors, j’ai fais le choix de négocier mon départ de mon poste de salarié. Pour devenir indépendant. Et être plus libre. Libre de mon temps (que je souhaitais consacrer à mes enfants). Et libre de créer un job en parfaite adéquation avec qui j’étais.

Cela demande énormément d‘échange et de communication au sein du couple et avec l’entourage. Pour ne pas prendre leurs peurs pour les siennes. Cela demande aussi de s’interroger sur certains aspects comme le côté financier. J’ai donc posé les éléments financiers pour voir ce qui était OK pour moi et mon couple. J’ai ainsi déterminé le salaire minimum que je devais visé (et obtenir !) en tant qu’indépendant pour préserver la sécurité de la famille.

Mon équilibre de vie au quotidien

Equilibre de vie

J’amène mes enfants 2 ou 3 fois par semaine à l’école. Et dans 90% du temps, je suis à la maison à 18h et vraiment disponible pour mes enfants. Je vais les chercher au moins une fois par semaine à 16h30 à l’école. Et je prends quasiment 4 mois de vacances sur l’année (dont 2 mois l’été), même s’il m’arrive de travailler un peu durant ces 4 mois. Depuis Septembre 2020, je suis beaucoup plus en télétravail. Et j’adore partager le gouter à 16h30 avec mes enfants, à leur retour de l’école. C’est un moment privilégié où ils racontent leur journée. Et où je peux accueillir toutes leurs émotions de la journée pour leur permettre de profiter plus sereinement de leur fin de journée (pendant que moi je re-travaille 1h).

Par la force des choses, j’ai réduis ma charge de travail. Ce qui amène parfois à faire des choix et à refuser des missions. Avant je travaillais entre 50 et 60 heures par semaine. Aujourd’hui, je tourne plutôt autour de 30h mais mes journées sont très concentrées et intenses. C’est forcément parfois très fatiguant… Et j’accepte aussi ce que j’appelle les déséquilibres temporaires. Il peut y avoir des semaines où je travaille beaucoup et où je suis moins dispo pour mes enfants. Mais c’est OK pour moi, c’est juste temporaire. Il s’agit de prendre de la hauteur et d’avoir une vision globale de sa vie, pas juste à la semaine.

Quelques astuces pour gagner en équilibre

Pascal Van Hoorne

Dans ce podcast équilibre de vie, je partage quelques astuces pour gagner en sérénité. Ce sont des actions que j’ai mis en oeuvre dans mon quotidien et qui pourront, peut être (et je l’espère) aider d’autres parents.

Au niveau du job, j’évoque le fait de se créer un job-passion en fonction de qui on est. Cela allège fortement la charge mentale car nous n’avons alors pas vraiment l’impression de travailler….

Au niveau du couple, je parle de l’importance de ne pas s’oublier. Et de se créer des moments juste à deux. La parentalité est un marathon, pas un sprint…. L’enjeu est de tenir sur la durée, en étant des parents épanouis. Avec des enfants, le couple se retrouve à être beaucoup dans l’organisation et la logistique. Parfois, il faut savoir dire STOP et ne plus parler des enfants.

Au niveau de soi, je crois beaucoup au fait de se préserver. J’ai mis plus de deux ans à le comprendre. Et depuis, je me permets plusieurs fois dans l’année des sessions de 2/3 jours sans les enfants. Pour me ressourcer et remplir ma batterie d’énergie. Je suis intiment persuadé qu’un bon équilibre commence par une bonne connaissance de soi

Et vous ? Que pensez-vous de ce podcast équilibre de vie ?

Retour à la page d’accueil

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •  

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.