Comment mettre du positif en famille en 3 semaines ? – Semaine 3

Fatigué du climat anxiogène ? Vous pouvez agir ! On ne peut avoir d’impact sur la situation mais l’on peut mettre de l’énergie pour avoir un impact sur notre quotidien. En prenant soin de soi, des autres et de sa famille. Comment ? En mettant des bonnes doses de positif en famille !

Après avoir découvert les « Action / Mantra » de la 1ere semaine, puis de la 2eme semaine, c’est le moment de passer à la 3eme et dernière semaine !

Alors, c’est parti pour le programme de la 3eme semaine Positif en famille, avec 7 nouveaux “Mantra / Action” !

1/ Ecrire ses 3 rêves du moment

En grandissant, on perd parfois notre capacité naturelle à rêver. Et rêver, c’est justement se mettre dans un état d’esprit positif !

Il y a plusieurs types de rêves. Les petits et les grands. Ceux que l’on réalisera rapidement et ceux que l’on réalisera un jour. Ceux qui n’ont font avancer et ceux qui nous font juste du bien… Ne nous mettons pas de pression sur la concrétisation des rêves. L’enjeu n’est pas là. Dans ces moments un peu lourds, juste s’autoriser à rêver fait du bien.

Vous le savez, je crois en le pouvoir de l’écrit. Ecrire ancre les mots dans plus de réalité. Alors écrivons nos 3 rêves du moment.

Retrouver ou revoir un.e ami.e, écrire un livre, partir en week-end en amoureux, changer de vie, faire un tour du monde, changer la déco de son chez-soi, … Ecrivez vos rêves, petits ou grands… 

2/ Se faire un grand câlin collectif en famille

Se faire un câlin pour mettre du positif ? Facile, le câlin, avec des enfants, ça fait parti du quotidien…

Mais je parle là d’un câlin conscient, où l’on est vraiment présent. Et d’un câlin avec tous les membres de la famille ensemble ! Un peu comme une mêlée au rugby mais plein d’amour !

Connaissez-vous tous les pouvoirs du câlin ? Ils sont nombreux mais citons qu’ils nous remplissent d’énergie, ils luttent contre la douleur et le pessimisme, ils nous rendent plus patients (bien utile avec des enfants), c’est un remède contre le stress et l’anxiété, ils renforcent le système immunitaire et l’estime de soi, … et ils produisent de la dopamine pour nous mettre de bonne humeur !

Alors plus d’hésitation !! GO pour un grand calin collectif en famille !!

3/ Au matin, visualiser les jolis moments de la journée à venir

A mon sens, le matin, on a 2 options : se lever un peu au dernier moment (en mode « Suis large » / ceux qui savent savent ) ou se prendre 5 ou 10 mn pour soi avant de lancer la journée (se préparer, puis préparer le petit dej des enfants, les lever, les habiller, les amener à l’école, s’amener soi à son taff, … bref vous avez compris !).

Moi je fais le choix de me lever un peu plus tôt pour avoir un moment au calme. Et durant ce moment, je pense à ma journée qui vient.

Là aussi, 2 options : se monter en pression avec l’énumération de tout ce qui nous attend, dans un rythme effréné ou rester zen en pensant à ce qui m’attend… et en y accolant les jolis moments qui vont avec.

Et je fais le choix de visualiser les chouettes moments de ma journée. Là aussi, il s’agit de changer de lunettes. Car oui, il y plein de chouettes moments qui nous attendent : une chanson à chanter dans la voiture ou en marchant, voir le sourire de mes enfants quant on arrive devant l’école et les entendre crier les prénoms de leurs copains sur le trottoir (tellement ils sont contents de les retrouver), un coaching que je vais co-animer avec une pote que j’adore, une rapide balade (rapide car pas trop de temps non plus hein !).

Ou encore, dans la ville pour voir les décos de Noel qui scintillent, un gouter pris avec mes jumeaux au retour de l’école (le parfait moment pour les aider à se décharger de leur journée, avec les plus et les moins, et pour qu’ils puissent ensuite profiter de leur fin de journée). Et enfin, un verre de vin pris en amoureux le soir, un dodo dès 22h pour récupérer, …

Essayer demain matin. Visualiser tous les rayons de soleil de votre journée. Ils existent vraiment. Juste on oublie parfois de les voir. Et y penser dès le matin, ça vous lance une journée avec du positif en famille !

4/ Remplacer les « Je dois » par « J’ai envie »

Nous avons tous des « tics » de langage. Certains sont fun, d’autres moins ! Et il y en a un que beaucoup d’entre nous avons. C’est le « Je dois ». Comment ça non ? Vous ne le voyez plus ? Et pourtant, il est bien là, très, voir trop, souvent !

« Je DOIS absolument appeler ma mère aujourd’hui ». « Je DOIS faire la liste de Noel avec les enfants ». Et le « Je DOIS préparer un bon repas pour ce soir »… Arghhh au secours, on en peut plus de tous ces « Je DOIS » !

Et si on remplaçait les « Je dois » par « J’ai ENVIE ».

Car à y regarder de plus près, combien de « Je dois » sont vraiment et absolument urgents ? Et pourtant, ils sont une puissante injonction et un vrai coup de stress, plusieurs fois par jours. Le remplacer par « j’ai envie » change tout. Le « j ai ENVIE » nous met dans une posture de plaisir. Et ça, c’est du positif !

Alors oui, il y a parfois des « Je dois » qui sont de vraies obligations et qui ne pourront jamais être remplacés par des « j’ai ENVIE ». Le « J’ai envie de faire ma déclaration d’impôt » n’est pas prêt d’arriver, faut pas exagérer  (même si je connais des gens qui kiffent faire leur déclaration d impôts en vrai !!) !

Mais commençons déjà par transformer 50% de nos « Je dois » automatiques par des « J’ai envie », c’est déjà énorme, un pas gigantesque vers plus de positif en famille. Alors, on essaye ? Vous vous dites quoi là ? « Je DOIS essayer » ou « j’ai ENVIE d’essayer » ?! 

5/ Regarder intensément le sourire de ses enfants et rire avec ses enfants

La légèreté des enfants est si précieuse. On la perd parfois (souvent) en grandissant… Pourtant, on peut la retrouver le temps de quelques instants.

Comment ? Rien de plus simple ! Se mettre un peu en retrait et observer nos enfants. Et en profiter pour se nourrir de leurs sourires et de leurs éclats de rire.

Ces sourires et ces rires, on les voit parfois sans les voir. Et si nous suspendions un peu le temps ? En étant présent au moment. En pleine conscience. Regardons avec intensité tous les nombreux sourires et rires de nos enfants. Gavons nous de ces moments suspendus. Observons intensément et pleinement les sourires et les rires de nos enfants. C’est une pure dose de positif en famille !

6/ Remplacer les « J’ai pas le temps » par « Je ne prends pas le temps »

Dans nos sociétés modernes, le temps est devenu à la fois une richesse et une contrainte. Même si cette année si particulière a un peu renversé la donne pour nous renvoyer à l’essentiel, notre course contre le temps est un élément de nos vies.

A tel point, que nous l’avons incorporé dans nos modes de réflexion…. et donc dans nos mots ! Combien de fois par jour nous prononçons cette phrase « J’ai pas le temps !». Mais si…. « Papa, on peut jouer ? / Non, j’ai pas le temps », « J’ai pas eu le temps d’appeler mes parents pour prendre de leurs nouvelles », « J’ai pas eu le temps de préparer un bon repas sain ». En soit, rien de si grave, on ne peut avoir le temps de tout faire, nous ne sommes pas parfaits et ne sommes pas des sur-femmes et sur-hommes. Et à mon sens, il est essentiel d’accepter de laisser certains jours de côté… Quelques jours ne sont pas une vie.

Et si nous essayons de changer notre posture ? En disant « Je n ai pas le temps », on induit que c’est le temps qui décide pour nous. Pourtant, c’est bien nous qui décidons de nos vies. Nous sommes les seuls acteurs de nos vies et de nos choix. Et donc, c’est nous qui choisissons de ne pas prendre le temps. Et c’est OK. On a le droit

Reprenons nos exemples. « Papa, on peut jouer ? / Là, mon chéri, je ne suis pas disponible, donc je ne vais pas prendre le temps de jouer avec toi ». Appeler ses parents : « Je ne suis pas réellement disponible dans ma tête donc je choisis de ne pas prendre le temps de les appeler maintenant, je le ferrai quand ce sera OK pour moi ». « Je n’ai pas envie de prendre le temps de préparer un bon repas car là, je préfère faire autre chose qui me semble plus important sur l’instant ».

Remplacer les « Je n ai pas le temps » par des « Je ne prends pas le temps », c’est s’enlever une grosse culpabilité et une grosse dose de stress. C’est se replacer au centre de sa vie, en tant qu’acteur de sa vie et pas victime de sa vie et du temps dicté. Et ça, ça fait du bien ! Et cela aide pleinement à remettre du positif en famille !

7/ Dire ou écrire « Merci » par 5 personnes

Et nous voici arrivés à notre dernier « Mantra / Action » de notre série de 21 pour créer du positif en famille. Pour terminer cette série, je voulais terminer par un mot magique : MERCI !

La gratitude est tellement puissante. Partager un MERCI, c’est définitivement du positif. Le mot est simple et pourtant on le néglige. Osez déjà vous dire MERCI à vous même, pour ce que vous êtes et ce que vous faites chaque jour. Il y a surement un MERCI aussi à partager avec vos enfants, pour tout ce qu’ils sont, y compris dans leurs imperfections.

Puis il y a tant de MERCI : à un voisin qui lâche un sourire, à un collègue qui vous a donné un coup de main, à un membre de la famille ou ami qui prend de vos nouvelles, à un rayon de soleil qui a percé les nuages, …

Alors osez dire ou écrire MERCI à au moins 5 personnes dans les prochaines 24 heures. Cela fait tellement de bien !

Et moi, j’avais juste envie, pour ce dernier post de cette série de 21, de vous dire MERCI de m’avoir lu durant ces 3 semaines. J’espère, en ayant planté ces petites graines de positif, vous avoir un peu aidé et fait du bien en cette période difficile. Désormais, c’est à chacun de choisir de faire grandir ces graines pour les transformer en plantes et arbres du positif. Parce que définitivement, nous avons besoin de positif en famille ! 

Alors… MERCI à vous.

Et vous ? Quelles sont vos astuces pour mettre du positif en famille ? 

Positivons, partageons et commentons ci dessous !

Retour à la page d’accueil

2 commentaires sur « Comment mettre du positif en famille en 3 semaines ? – Semaine 3 »

  1. Pascal, tes articles tombent à piques pour ce début de vacances scolaires. Beaucoup de bons sens et de petites habitudes ou gestes simples qu’ on oublie malheuresement d’appliquer ou dont on n’y pense pas… Merci pour cette liste et je m’y colle avec ma petite Laurette.

    1. Merci pour ton retour ! Et oui, ce sont des « mantra/action » simple et plein de bon sens pour justement que toutes les familles puissent se les approprier et créer du positif chez eux !!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.