Papa en vacances : Les 8 choses que j’ai apprises de mes vacances avec mes enfants cet été

papa en vacances

Ca y est, les vacances estivales prennent fin ! Pour ma part, j’ai eu la chance de passer quatre semaines non stop avec mes jumeaux de 21 mois. Quatre semaines dans des configurations différentes : à quatre, avec des amis, avec les familles et dans plusieurs lieux différents. Et en quatre semaines H24 avec mes enfants, j’ai eu le temps d’apprendre plein de choses ! Retour sur un été de papa en vacances et sur 8 « leçons » qui pourront vous servir pour vos prochaines vacances avec vos jeunes enfants !

Beaucoup de bonheur… et de fatigue !

Quatre semaines avec mes jumeaux, c’est un job à temps plein ! A un peu moins de deux ans, les enfants sont dans l’âge intermédiaire. Plus complètement « bébé » (et donc où les poser sur un tapis d’éveil suffit à les satisfaire) ni encore vraiment autonome. A cet âge, les enfants marchent depuis quelques mois et le monde entier est un champ de découverte. Ils s’émerveillent d’un rien et se passionnent de chaque nouveauté. Ma fille s’est découvert par exemple une passion pour les escaliers. Et j’ai ainsi passé des heures à monter et descendre les escaliers menant de la terrasse à la piscine avec elle !

Chez vous, vous avez sécurisé la maison donc vous pouvez laisser les enfants jouer en sérénité. Dans des endroits de vacances qui ne sont pas chez vous, vous ne pouvez transformer pour quelques jours la location de vacances en sanctuaire. J’ai passé une bonne partie de mon temps à leur courir après en utilisant le non et ses variantes. Ceci pour leur éviter de lécher la poubelle de la cuisine, briser les vases, déménager les meubles, … bref transformer la maison en champ de mines ! Leur courir après a été une de mes principales activités de papa en vacances !

En quatre semaines, c’est aussi des tonnes de bonheur : leur faire découvrir de nouvelles saveurs (mmmm la pastèque !), leur apprendre de  nouveaux mots (« chien »… enfin plutôt « scien » mais on y est presque !) et voir leurs regards plein de joie devant toutes les premières fois (première balade en forêt, première plage -ah non, là c’était un peu les pleurs dans leurs yeux !-, premier manège, ….), premiers jeux avec la grande cousine, …

> Les vacances avec des petits enfants, c’est la magie des premières fois… et une fatigue intense pour les parents pour les accompagner dans leur énergie à découvrir le monde !

 

Mal de dos

Sans être un grand sportif (même si j’ai essayé de changer la donne avec mes enfants en leur proposant une petite séance de sport matinale), je suis un papa de 38 ans plutôt en forme . Oui mais après deux semaines en non stop avec les enfants, le papa en vacances s’est transformé en papa de 75 ans qui a un mal de dos dès midi ! Porter successivement leurs 10 et 12kg plusieurs fois par jour pendant 28 jours, changer 350 fois les couches (si si, j’ai fait les comptes !), ramasser 30 fois par jour le ballon ou les légos, …. beinh ça laisse des traces !

> Programmez une séance chez l’ostéo au retour des vacances pour être d’attaque pour la rentrée !

 

La patience

papa en vacancesA moins de deux ans et déconnectés du quotidien, tout est une nouveauté passionnante pour des jeunes enfants. Chaque nouveau lieu de vacances est un nouveau monde à explorer. Et il y a tellement de nouvelles choses à découvrir (en intérieur comme en extérieur) que les jeunes enfants passent d’une chose à une autre en quelques minutes. D’ailleurs, il n’est pas utile de prendre des tonnes de jouets dans les valises. Pendant les vacances, les jouets (comme la vérité) sont ailleurs…. !

Pour les parents, cela engendre de déployer des trésors insoupçonnés de patience ! A leurs âges, les enfants ont un peu la capacité de concentration d’une huitre et changent de jeux toutes les 3 minutes ! Et ne jamais perdre de vue qu’il est inutile de forcer un jeune enfant… On s’adapte, on module les activités à leurs rythmes et on opère le mode lâcher prise en constatant qu’une sortie programmée devient un quasi rien ! Alors, le papa en vacances (et ça marche aussi pour la maman bien sûr !) accepte qu’une balade se transforme en 5mn de marche et 25 mn à jouer assis avec un caillou, qu’une sortie à la plage devienne une sortie sous un parasol (même à 18h car bouh le sable ça fait peur !) ou qu’une baignade à la piscine se transforme en bain de pieds (ouf à la fin des vacances, j’ai réussi leur faire mettre le corps en entier pendant plusieurs minutes !).

> Rien ne sert de s’agacer, c’est l’âge qui veut ça ! Respirez, prenez ça avec philosophie et dites vous que ce sera différent l’été prochain… ou pas !

 

Les enfants s’adaptent à tout !

Quel que soit l’environnement ou les personnes autour, de jeunes enfants s’adaptent à tout ! Finalement bien plus que des adultes. Et je suis persuadé que c’est d’autant plus vrai si on les habitue tôt à ces changements. Durant les quatre semaines, mes enfants ont passé du temps avec  près de 50 personnes (oui, j ai une grande famille et beaucoup d’amis !) dans quatre lieux différents. Et ils étaient bien partout ! Et ça, c’est super confortable pour le papa en vacances !

> Faites confiance à vos enfants, pas de stress pour les lieux de vacances ! Bien accompagnés, les enfants se sentent chez eux partout !

 

Mixer enfants et amis

papa en vacancesMon programme de cet été, c’était une semaine à quatre et trois semaines avec les enfants + les amis ou les familles. On ne s’ennuie pas, il y a du rythme ! Et vous avez ainsi toujours une bonne âme prête à vous prêter main forte. Mais ce n’est pas non plus leur rôle et ils ont envie de se reposer ! Il convient alors de ne pas non plus imaginer qu’ils vont suppléer les parents… Il est ainsi urgent d’accepter que vos vacances seront surtout celles de vos enfants ! Vous prendrez l’apéro en décalage et vous vous satisferez des 30mn par jour de repos au bord de la piscine sans ressentir de jalousie envers vos amis qui y ont passé 6 heures. Et vous développerez une capacité à reconstituer les conversations à partir de bribes entendues entre vos courses poursuites après vos enfants chéris !

> Partir en vacances avec les enfants + les familles ou amis, ça a des avantages car c’est une aide sympathique. Si et seulement si vous acceptez que vos vacances de papa, même en étant sous le même toit, n’ont pas grand chose en commun avec  celles de vos amis (surtout s’ils n’ont pas d’enfant !)

 

Lire des livres en vacances avec des enfants ? hahaha !

papa en vacances

J’adore profiter des vacances pour lire… Ah oui mais ça c’était avant ! En vacances avec des enfants, n’imaginez pas lire plus de quelques pages par jour… Certes cela demande une certaine dose de concentration pour ne pas perdre le fil du roman mais vous avez un livre ouvert sur votre vie dont vous pouvez vous satisfaire (c’est pauvre comme avantage mais c’est le seul que j’ai trouvé ! Ah si, j’en ai un autre qui vient juste après…)

 

 

> Allégez vos valises avec un (voire deux maximum ! Et pas trop de pages alors !) seul livre !

 

Bulle de repos à soi

Les vacances avec les enfants c’est chouette mais essayez de ne pas vous oublier non plus… C’est qu’il y a une année intense qui vous attend après ! Si vous en avez la possibilité, préservez vous. Pour ma part, j’ai réussi à m’isoler en solo deux jours et cela m’a fait un bien fou de me retrouver seul avec moi-même  (c’est d’ailleurs un rituel que j’ai décidé de mettre dans mon organisation de rentrée )… Que ce soient quelques heures, une journée ou un peu plus, ne pas oublier que l’on n’est pas que des parents et qu’il est aussi important de penser à soi… C’est aussi ça un papa en vacances !

> Prendre du temps (un peu) pour soi, c’est donner du bon temps à ses enfants !

 

L’amour est la base et l’essentiel de la vie

amour bébéLes enfants couchés (j’ai la chance d’avoir des jumeaux qui dorment 12 heures de suite sans interruption depuis leurs quatre mois), vous avez enfin du temps pour profiter de vos amis et de vos familles. Les verres de rosé ou de mojito aidant, certaines soirées glissent doucement sur le terrain des confidences et de l’intime. Et j’ai pu voir une nouvelle fois comment chaque adulte porte ses blessures, ses besoins et ses failles. En allant plus loin, j’ai pu constater (ce n’était pas une découverte mais une nouvelle confirmation) que ces difficultés émotionnelles d’adultes sont invariablement liées à l’enfance et très souvent à un manque d’amour (qu’il prenne la forme de reconnaissance, d’affection ou de présence). Plus que jamais, cela démontre le besoin vital d’amour d’un enfant pour se construire et se transformer en adulte serein et fort. Au delà des besoins de soins et d’apprentissage d’un enfant, rien n’est plus important que l’amour inconditionnel et fort qu’un parent pourra lui donner…

> Aimez, aimez, aimez profondément et intensément vos enfants. Par la présence, par du temps, par les mots, aimons nos enfants ! Passez du « vrai » temps avec eux, cela demande de l’énergie, de l’abnégation aussi parfois. Et c’est également tellement de bonheur avec tous ces moments de partage, leurs sourires pleins de plaisir, leurs regards pleins de malice et leurs rires remplis d’innocence et de pureté…  Merci mes enfants pour tout ce que vous m’avez apporté durant ces vacances…. Je vous aime intensément.

 

Et vous ? Avez vous d’autres astuces à partager que celles du papa en vacances que je suis ?

Positivons, partageons et commentons ci dessous !

 

Partager l'article
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  

3 thoughts on “Papa en vacances : Les 8 choses que j’ai apprises de mes vacances avec mes enfants cet été”

  1. Bientôt 3 ans pour mes twins, maman solo, et mes vacances ont étrangement ressemblé aux votres. A ceci près que les miens n’ont Jamais dormi 12 heures d’affilées, ont fait des crises de pleurs, bisous câlins à chaque coucher (sieste et nuit), qu’on a vu un peu moins de monde, que j’ai lu 2 livres de plus (mais aucune fierté, ça fait 3 ans que je ne lis quasi plus) et qu’on a aussi fait profiter les vacanciers de belles crises de troizans-pas-contents. Moralité, les vacances c’est juste génial (vraiment), épuisant et qu’il est temps de reprendre le boulot pour enfin se reposer 😉

    1. Merci pour votre message et partage de vos vacances ! Maman solo avec des twins, vous êtes un peu mon héroïne de la journée !! C’est la rentrée aujourd’hui, ouf ! Bonne reprise à vous et à vos jumeaux 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.