Comment développer les talents de nos enfants ?

super pouvoirs des enfants

Nous avons tous des talents ! Et il existe d’innombrables talents… Nous en avons en tant que parent. Et nos enfants en ont aussi ! Ils vont acquérir des compétences au fil des années. Et les enfants possèdent aussi des talents naturels, qui font pleinement parties de ce qu’ils sont. Car oui, nos enfants sont de Super Héros !!!

Et comme chaque Super Héros, nos enfants ont besoin d’entrainement. Et c’est là que nous parents, nous pouvons les aider. Oui nous pouvons développer les talents de nos enfants. Alors comment cela fonctionne ? Et concrètement, que pouvons-nous faire ? On en parle juste ici !

 Les talents et les compétences

Pour faire simple, il existe deux types de compétences et talents : 

Les « Hard Skills » se développent tout au long de la vie. Elles s’apprennent à l’école, en famille, … Puis plus tard, dans nos jobs ou lors de nos formations.

Les « Soft Skills » sont des talents naturels que nous avons tous. Ce sont des compétences innées. Il en existe des dizaines. Evidement, il n’y a pas de bons ou de mauvais talents.

Autant nous sommes habitués à travailler nos « hard skills », autant c’est moins vrai pour nos « soft skills ». Par ailleurs, en France, nous avons plutôt, culturellement, l’habitude de se focaliser sur nos faiblesses. Et si on changeait les choses ? Et si on décidait de regarder surtout nos points forts ? Avec cet état d’esprit, nous pouvons faire grandir et développer les talents de nos enfants…

 Développer les talents de nos enfants

Nous avons tous vécu ces situations quand nous étions, nous mêmes, enfants. Rappelez vous. Vous êtes bon en français et mauvais en maths (par exemple). Votre environnement se focalisait surtout sur le fait que vous étiez mauvais en maths !

Alors bien sur, il est important d’avoir un socle de compétences de base.  Et pour autant, nous pouvons aussi aider nos enfants en mettant en lumière certains de leurs talents. Car utiliser ses talents naturels permet de prendre plus de plaisir. Et d’être moins dans le « combat ». Et cela permet de rayonner bien plus facilement ! Dans la prochaine partie de l’article, j’ai choisi des compétences (hard et soft) que je souhaite que mes enfants développent ou qu’ils ont déjà naturellement. Pour chaque talent, je vais en expliquer le fonctionnement et vous indiquer comment j’essaye de développer les talents de nos enfants.

Lire, écrire, parler

écriture enfant

Comme chaque parent, je souhaite que mes enfants sachent bien lire, parler et écrire. Ce sont des compétences essentielles, presque basiques. On ne se pose presque plus la question du pourquoi c’est important. 

A mon sens, derrière les compétences de lire, écrire, parler, se cachent des enjeux finalement bien plus grands. C’est pour moi la puissance des mots ! Être en capacité de développer ses idées, son regard sur le monde permet de justement trouver sa place dans le monde. Cela permet de donner vie à ses idées ou à ses émotions. Cela aide aussi à argumenter. Et maitriser ses compétences aide à la curiosité et à la compréhension de l’autre.

Pour aider à développer les talents de nos enfants en lecture, écriture et « art oratoire », il existe une solution incroyable : VOUS !! On le sait, des automatismes se prennent dès l’enfance. Alors profitez en pour créer des rituels. Usez et abusez des livres à lire à vos enfants. Si possible, mettez une petite bibliothèque dans la chambre des enfants ou à proximité de ses autres jeux. L’idée est de rendre la lecture accessible partout et tout le temps. Et aussi de faire comprendre à nos enfants qu’un livre est finalement un jeu.

De même pour l’écriture, essayez de faire écrire vos enfants le plus souvent au travers du quotidien. Cela peut être d’écrire des mots dans la liste de courses, l’invitation à un anniversaire, … SI besoin, vous pouvez aussi vous aider de certaines solutions « tech » comme Plume , développée par une ancienne institutrice que j’ai interviewé il y a quelques temps.

Et enfin, n’hésitez pas à beaucoup parler avec vos enfants. Au delà de nourrir leur vocabulaire, cela va leur permettre de développer naturellement cette compétence.

L’esprit critique

Dans notre monde où l’information va vite (trop), est permanente et est à portée de main, développer l’esprit critique de nos enfants est fondamental pour moi. On sait aussi comment les réseaux sociaux ont permis l’essor des « fake news ». Et les jeunes en sont d’ailleurs une des premières cibles.

Développer l’esprit critique des enfants, c’est leur apprendre à ne pas avaler l’information « bêtement ». Mais de s’interroger sur cette information. Pour cela, lors d’un échange avec votre enfant, n’hésitez pas à le questionner et à interroger cette information qui est certaine pour lui. 

Depuis quelques semaines, mes enfants me parlent souvent d’un enfant turbulent dans la classe. Ils me racontent ses bêtises et comment la maitresse le gère. Il y a parfois des propos qui m’interpellent un peu. Et je comprends que pour eux, et c’est bien normal, la maitresse fait figure d’autorité naturelle. Elle a forcément raison (et je précise que j’ai un grand respect pour le corps enseignant), c’est la maîtresse. Alors parfois, je les interroge. « OK la maitresse a dit ça. Mais toi, qu’en penses tu ? Est-ce que cela te semble juste ? Et qu’aurais tu fait à sa place ? Et si tu étais à la place de ce petit garçon, comment aurais tu vécu cette remarque ? ». Cela ne les fait pas forcément changer d’avis, mais cela les oblige à réfléchir. Et à ne pas prendre tout pour « argent comptant ». Evidement, tout est une question d’équilibre ! Il ne s’agit pas de les « saouler » en permanence avec nos questions !! Mais cela me semble un précieux talent (et utile !) à développer auprès de nos enfants…

L’empathie

L’empathie, c’est la capacité naturelle à se mettre à la place de l’autre. Pour essayer de le comprendre, sans le juger. Et je trouve que le monde actuel en manque un peu… Et si nous changions la donne en dotant nos enfants d’une bonne dose d’empathie !

Si vous avez une fratrie (ou des jumeaux), vous avez à votre disposition le terrain de jeu idéal !! Depuis leurs 2 ou 3 ans, nous aidons nos jumeaux à développer leur empathie. Et cela commence par le cercle familial : les frères et soeurs, les parents, les grands parents, … Quand mon fils se blesse (pas gravement hein, mais comme tous les enfants !) et qu’il pleure, nous accompagnons notre fille à prendre soin de lui avec nous. Et aujourd’hui, c’est devenu plus naturel (cela fonctionne dans les 2 sens bien sur). Si je rentre un peu fatigué d’une journée de travail, je le leur dis. Et dans la majorité des cas, ils s’adaptent et sont plus calmes.

Aujourd’hui, à 6 ans, c’est devenu une habitude. Je les vois au sein de la famille mais aussi à l’extérieur, avec leurs copains de classe par exemple. C ’est un talent qu’ils maitrisent désormais et dont je suis très fier.

La confiance en soi

Voici encore une compétence essentielle et pas facile à développer chez nos enfants. Il s’agit de trouver le bon dosage entre la sur-confiance (ou sur-estime de soi) et la sous-confiance en soi. Avoir la juste confiance en soi permet de trouver sa place dans le monde. Cela permet de toujours oser. De ne pas être trop freiné par les peurs . Avoir confiance en soi permet de se réaliser dans la vie. Et finalement d’être heureux .

Pour développer les talents de nos enfants en matière de confiance en soi, il s’agit de les encourager dans tout ce qu’ils font. Un enfant est par nature curieux du monde qui l’entoure. Sans le mettre en danger, il s’agit de ne pas les freiner dans leurs besoins d’apprentissage et de découverte. Je me souviens que quand j’allais au parc de jeux avec mes jumeaux, je ne respectais pas les consignes d’âge indiquées. S’ils avaient envie de tester un jeu, même s’il n’en avait pas l’âge, je les accompagnais. L’objectif n’était pas tant le résultat, mais plus qu’ils essayent. Qu’ils se trompent aussi. Et qu’ils apprennent. En se rendant compte qu’ils peuvent y arriver, peu à peu, avec le temps. 

Et dans notre quotidien, nous avons plein d’occasion de développer leur confiance en soi. Vous faites un gâteau avec eux ? Laissez les casser les oeufs et mélanger. Ce ne sera pas parfait et vous devrez repasser derrière. Mais vos enfants seront fiers d’eux. Fiers d’avoir essayé, d’avoir un peu réussi. Et c’est un véritable boost de confiance en soi !

L’humour et le lâcher prise

Pour le dernier talent, j’avais envie de vous parler de cette capacité à prendre du recul, de lâcher prise, de vivre les choses avec un peu d’humour et de légèreté. Nous en manquons parfois, en tant qu’adultes, dans notre quotidien (moi y compris !). Alors je me dis que cela ne peut qu’être utile d’essayer de développer les talents de nos enfants en matière d’humour et de lâcher prise.

Pour cela, cela doit partir de vous, de nous. Face à une situation qui ne se déroule pas comme prévue, nous pouvons avoir une tendance naturelle à nous agacer. L’idée est d’ici de prendre le contre pied. Et de DÉ-DRA-MA-TI-SER !

Pour cela, nous pouvons commencer par nous moquer de nous mêmes. Vous avez préparé un repas et vos enfants vous disent que ce n’est pas bon. Ne vous vexez pas ! Riez de leur réflexion. Jouez un petit sketch. Vous allez voir, ils vont rire avec vous. Et il se pourrait même qu’ils apprécient votre repas qui n’était pas bon, selon eux, au départ !

Parfois, j’entends ma fille s’énervait car elle a raté son dessin. Son frère arrive. Et il lui dit « mais enfin, ce n’est pas grave ». De suite, la pression baisse. Et parfois, ils arrivent même qu’ils décident de ne pas jeter le dessin. Mais de le « réparer », de le transformer pour qu’il soit beau comme ma fille le souhaitait. Et cela a été possible grâce à un peu de talent de lâcher prise…

Et vous ? Avez vous d’autres astuces à partager pour développer les talents de nos enfants ?

Positivons, partageons et commentons ci dessous !

Retour à la page d’accueil

Partager l'article

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.