Mes 7 astuces pour facilement éveiller son enfant au quotidien

En tant que parent, notre rôle est de guider nos enfants pour qu’ils deviennent de futurs adultes heureux et bien dans leurs baskets. Mais éveiller et éduquer son enfant peut parfois être synonyme de temps… que nous n’avons pas toujours ! La bonne nouvelle c’est qu’il n’est pas forcément nécessaire d’y consacrer des heures et des heures. Ni d’acheter des jeux en pagaille. Car oui, le quotidien, la vie de tous les jours, nous offre des tonnes d’occasion d’apprendre à nos enfants.

Alors pour vous aider, je vous partage mes astuces pour éveiller son enfant au quotidien FACILEMENT ! Et dans le quotidien, il y a 7 jours dans une semaine. Alors voici mes 7  astuces pour éveiller son enfant au quotidien ! 

Développer le vocabulaire en chanson 

Les jeunes enfants (3 à 6 ans) sont de véritables éponges. Ils absorbent les mots très facilement. Il est nécessaire de connaitre environ 5 000 mots pour maîtriser le « français de base ». Mais la langue française est riche et autant aider nos enfants à connaitre le plus de mots possible. N’assommez pas votre enfant avec un dictionnaire, j’ai une astuce beaucoup plus simple : détourner les chansons !

Vous connaissez tous « Bateau sur l’eau, la rivière, la rivière… ». La chanson se termine par « la rivière au bord de l’eau. Plouf ! » (ne me remerciez pas pour cette jolie ritournelle qui ne va pas vous quitter de la journée 😉 ). J’ai adapté la fin de cette chanson pour développer le vocabulaire de mes jumeaux de 3 ans avec tous ce qui évoque « l’eau ». Et désormais, la chanson se termine, dans un grand éclat de rire de mes enfants par « Et plouf dans la mer, et plouf dans le lac, et plouf dans la piscine, et plouf dans le bain, et plouf dans la flaque, … ! ». Bien entendu, cette astuce fonctionne pour bien des chansons qu’ils apprennent à l’école ou en famille !

Apprendre la gauche et la droite grâce aux légos

J’ai certains de mes amis qui ne maîtrisent toujours pas la gauche et la droite ! C’est drôle mais c’est parfois un peu gênant pour circuler en voiture ou se balader !

Alors je me suis dit que plus vite j’apprenais cette notion à mes enfants, mieux c’était ! Et les fameux légos ont été d’une aide précieuse.

Sur les quelques jours de cet « exercice », à chaque fois qu’ils construisaient une tour (une de leur passion ! Les tours de Dubai peuvent trembler, mes enfants sont prêts à construire la plus grande tour du monde !), je plaçais une brique de lego sur leur gauche ou sur leur droite. Et le tour est joué ! « Tu prends la brique à ta gauche / a ta droite ». Au bout de quelques jours, c’était quasiment intégré. On consolide sur le chemin de l’école avec des « regarde le camion à gauche sur la route / tu m’attrapes la feuille qui est à ta droite sur le chemin ». Et hop, voici une astuce toute simple pour éveiller son enfant au quotidien

Sensibiliser à l’écologie (tri et éoliennes)

L’écologie… S’il y a bien un élément sur lequel il me semble pertinent d’éveiller nos enfants, c’est bien l’écologie et comment préserver notre planète. Et plus nos enfants intégreront ces notions rapidement, plus ce sera naturel pour eux au quotidien.

Pour ma part, je les sensibilise au moins autour de deux points : 

  • le tri des déchets : le sac pour les plastiques, verres et cartons est accessible pour eux. Après leur avoir expliqué que ce sac était dédié pour ces matériaux, je leur ai fait faire l’exercice sur quelques objets du quotidien : la bouteille de lait et d’eau, le carton de la boite de gâteaux, … Et désormais, ils le font spontanément sans demande de ma part !
  • En voiture, sur les longs trajets, il n’est parfois pas évident d’occuper les enfants. Et vous avez dû constater que des éoliennes sont sorties des champs ces dernières années. Il y a quelques mois, un de mes enfants m’a interpellé en m’interrogeant sur « ces grandes étoiles qui tournent ». Merci à eux ! Cela m’a permis de leur apprendre ce qu’était une éolienne, comment cela fonctionnait et à quoi cela servait. Et désormais, dès que nous sommes en voiture, ils cherchent les éoliennes (« elle tourne peu car il y a pas de vent aujourd’hui »). Se servir de ce que nos voyons autour de nous est un excellent moyen d’éveiller son enfant au quotidien…

Sensibiliser au féminisme

Un autre sujet qui est important pour moi dans l’éducation de mes enfants tourne autour de l’égalité Femmes / Hommes, des stéréotypes de genre et du féminisme. Cela a toujours été un sujet important pour moi et c est encore plus vrai depuis que je suis papa d’une fille et d’un garçon. Des amis ont offert à mes enfants une petite poupée métisse. Et il y a quelques semaines, les enfants jouent avec et me demande son prénom. Petit moment d’hésitation de ma part…  Je donne un prénom au hasard ou j’en profite pour leur apprendre des choses ? Et hop, une fulgurance traverse mon esprit ! « Le prénom de cette poupée, c’est Joséphine les enfants ! ». « D’accord. Et pourquoi ? » (NB : oui je ne pensais pas que le « Et pourquoi » arriverait si tôt…mais si !). 

Elle s’appelle Joséphine comme Joséphine Baker bien sur ! Et ceci m’a permis de leur raconter rapidement l’histoire de Joséphine Baker, cette femme forte et libre. Une figure du féminisme. Une femme inspirante pour les femmes… comme pour les hommes !

Apprendre à manger sain en cuisinant ensemble

Je l’ai déjà raconté ici, j’ai appris à cuisiner en devenant papa. Autant j’ai toujours aimé bien manger, autant je n’avais que très peu touché une casserole avant d’avoir des enfants.

De leurs 6 mois à leurs 2 ans, je suis devenu le roi du Baby Cook ! A désormais trois ans, le baby cook est parti dans une autre famille et j’ai décidé de continuer à cuisiner pour mes jumeaux (moins souvent qu’avant, soyons honnête !).

Et préparer à manger ensemble est un super moment familial ! C’est convivial, c’est une activité qui amuse les enfants… et qui leur permet de les éveiller à plein de choses ! En cuisinant ensemble, vous pouvez aborder les fruits et légumes de saison, les textures, les odeurs. Nos dernières réalisations collectives : une soupe, une tarte butternut – comté, une ratatouille, des sablés de noël et un gâteau poire – chocolat.

Et n’oubliez pas, pas besoin d’être un grand chef ! L’idée est d’éveiller son enfant au quotidien FACILEMENT ! Et préparer un gâteau ou une quiche avec vos enfants est une occupation parfaite lors d’un week-end pluvieux !

Ne plus dire « ouais» en chantant

Ahh l’école maternelle. C’est un formidable espace d’apprentissage et de socialisation. Et c’est aussi l’endroit où nos enfants reviennent avec des mots et expressions qui ne viennent pas de la famille ! Pas de quoi s’énerver, c’est juste la vie. Et ce n’est que le début j’imagine ! Pour autant, on peut choisir de ne pas rester passif et accepter béatement tous ces nouveaux mots.

Au bout d’un mois d’école, ma fille n’avait plus qu un très élégant « ouais» à la bouche. C’était non stop !! Au début, amusé, cette nouvelle expression m’a vite agacé ! J ai donc créé une petite chanson. Attention, on est là dans la grande créativité (je sens qu’un Award pour la chanson de l’année n’est pas encore pour moi !). « Ouais c’est pas joli / Oui c’est très joli ! » (je vous avais prévenu, c’est du grand art !). Le tout sur un air léger et sautillant. Et vous savez quoi ? Cela a très bien fonctionné ! La chanson les a amusé. Dès que l’un des deux jumeaux sortait un « ouais », l’autre lui chantait la chanson. Et au bout de quelques jours, il n’y avait plus de « ouais » à la maison. Sauf les miens qui sortaient encore de temps e temps ! Mais de moins en mois devant l’insistance de mes enfants à me reprendre en chanson !

Apprendre la solidarité

education positive

Une autre valeur importante pour moi à transmettre à mes enfants tourne autour de la solidarité, de faire attention à son prochain. A trois ans, ce n’est pas une notion évidente à appréhender. 

J’ai commencé à leur faire intégrer cette notion il y a quelques mois et c’est désormais devenu un automatisme. Quand leurs vêtements sont trop petits, ils les mettent dans un sac que l’on dépose ensuite dans une borne prévue à cet effet. Et désormais, j’ai plaisir à entendre « papa, mon tee-shirt est trop petit. Je vais le mettre dans le sac pour donner à d’autres enfants qui en ont besoin ». Et j’ai alors un sourire plein de fierté qui se glisse sur mon visage.

De la même manière, quand nous nous baladons en famille en ville et que nous tombons sur un artiste de rue, nous nous arrêtons le regarder. Et je leur donne une petite pièce qu’ils déposent fièrement devant l’artiste !

Et vous ? Avez vous d’autres astuces à partager pour éveiller son enfant au quotidien facilement ?

Positivons, partageons et commentons ci dessous !

Retour à la page d’accueil

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.