Nounou : Mes 5 astuces pour avoir une bonne relation avec sa nounou

relation avec sa nounou

Quand les enfants sont petits, la majorité des parents se pose la question du choix entre crèche ou nounou. Pour plusieurs raisons, j’ai fait le choix de la nounou assistante maternelle (les AssMat). Mais confier ses enfants à quelqu’un que l’on connait peu (au début) n’est pas forcément facile. Et surtout, pour que cela se passe bien pour l’enfant, il est primordial pour les parents d’établir une bonne relation avec sa nounou. Une nounou, c’est une vraie partenaire des parents. Elle passe beaucoup de temps avec les enfants et son rôle est primordial dans leurs développements. Mais comment faire pour que tout se passe bien ? Finalement, quand on une nounou, on a une relation patron-salarié. On peut donc utiliser des règles qui fonctionnent en management. Et je parle d’un management humain, respectueux et participatif. Avec près de deux ans de recul, voici mes 5 astuces pour créer une bonne relation avec sa nounou !

Poser le cadre de fonctionnement et le re-valider de temps en temps

relation avec sa nounouDans chaque relation humaine, un cadre flou engendre une relation floue. Et donc très vite des conflits. Et être en relation conflictuelle avec la nounou qui s’occupe de vos enfants plusieurs jours par semaine, c’est super angoissant ! Pour l’éviter, il est essentiel de poser un cadre clair dès le début. C’est à dire dès le 1er RDV. Mais c’est quoi un cadre clair ? C’est tout simplement poser les bases de la relation : la confiance que vous donnez à votre nounou, la transparence dans vos échanges et dans ce qu’il se passe la journée, vos besoins, vos attentes, ce que votre bébé peut et ne pas faire, le rythme de la journée de bébé, des livres et pas de TV, …

Un cadre posé dès le début, c’est bien. Mais il me parait essentiel d’y revenir de temps en temps. L’humain est ainsi fait qu’il re-prend vite des habitudes. Et les bonnes intentions du début s’oublient. Il ne faut pas hésiter à faire des « points » réguliers avec sa nounou. Sur ce qui va bien  comme sur ce qui va un peu moins bien. Et surtout, un cadre n’est pas figé. Surtout avec des bébés ou jeunes enfants qui évoluent vite. Des points réguliers permettent aussi d’adapter le cadre aux enfants.

 

Respect de ses congés et des horaires

Cette astuce est dans la lignée de la première. Un grand sujet de tension entre une nounou et les parents, c’est la gestion du temps. Dans le cadre fixé au début (et dans le contrat !), vous avez forcément évoqué les horaires. Avant de les fixer, testez votre temps de parcours boulot-nounou et maison-nounou sur différents jours. Cela vous permettra de connaitre l’heure réelle d’arrivée et de départ, en fonction des bouchons (ou pas) sur la route. Dire à votre nounou que vous serez là à 18h alors que ce sera plutôt du 18h30 ne va pas faciliter la relation. Soyez honnête. Et bien sur, on a le droit d’avoir un peu de retard. Tant que l’exceptionnel ne devient pas la règle… Et quand cela arrive, un petit SMS ou appel est la moindre des choses. Et permet d’éviter des crispations.

Pour les vacances, essayez au maximum d’anticiper. Et là aussi, une règle de bon sens pour privilégier la relation avec sa nounou est tout simplement de parler ! Demandez lui quand elle souhaite prendre des congés et exprimez lui quand vous voulez en prendre. L’idée est d’arriver au maximum à un compromis qui fonctionne pour tout le monde. Et donc de respecter les besoins de chacun.

 

Impliquer et féliciter

relation avec sa nounouComme je l’ai dit plus haut, votre nounou est votre partenaire. C’est une alliée. Il est essentiel de prendre le temps de l’impliquer. Durant deux ou trois ans, la nounou fait partie de votre vie et de celle de vos enfants (vos enfants passent d’ailleurs plus de temps avec elle qu’avec vous…). L’impliquer signifie qu’il est essentiel de lui demander son avis sur le quotidien des enfants. Que vous soyez parent débutant ou expérimenté, votre nounou garde des enfants depuis plusieurs années. Etre un parent en posture d’humilité (« je sais que je ne sais pas ») et lui demander ce qu’elle en pense favorise la bonne relation avec sa nounou. Il m’est arrivé plusieurs fois de lui demander son avis sur le développement de mes jumeaux, sur des activités en fonction de leurs âges, sur l’alimentation… En tant que parent, j’estime aussi avoir à apprendre de ma nounou. Et pour elle, cela l’encouragera d’autant plus à être à fond avec vos enfants !

Féliciter et remercier sa nounou est aussi une clé qui favorise la bonne relation. Mais je ne parle pas là de remerciements « fake » mais bien de remerciements authentiques et sincères. Il n’y a pas d’égo et de combat à avoir entre elle et vous ! Votre enfant est avec elle entre trois et cinq jours par semaine. Donc oui, si votre enfant progresse, c’est aussi grâce à elle. Grâce ce qu’elle lui apprend, à comment elle le stimule, à ce qu’elle lui fait découvrir. C’est ma nounou qui a appris à mes jumeaux à monter les escaliers par exemple. C’est grâce à elle et c’est normal de la remercier pour son implication.

Et soyons honnêtes avec nous mêmes. Bien sur, nous adorons nos enfants. Mais quand nous les avons plusieurs semaines durant les vacances, nous sommes vite épuisés… Car gérer des bébés ou des jeunes enfants au quotidien, cela prend une énergie de dingue ! Votre nounou, c’est son quotidien. Et rien que pour ça, elle a le droit à des tonnes de mercis !

 

S’intéresser à elle

Oui bien sur le job de votre nounou c’est de s’occuper de vos enfants. Mais derrière une nounou, il y a aussi une femme ou un homme qui a une vie. N’oublions pas les bases des relations humaines… C’est pour moi la moindre des choses de s’intéresser à elle, au delà des enfants.

Alors bien sur, cela prend un peu de temps. Et on ne peut pas forcément le faire chaque jour. Mais, en fonction de vos possibilités, essayez de rester quelques minutes à papoter avec elle. Partagez avec  votre nounou un moment qui lui est dédié. Son conjoint, ses enfants, ses activités, sa santé, …  De manière générale, on a tous à apprendre de l’autre. Et dans le cas de votre nounou, elle fait partie de la vie de vos enfants (et donc de la votre) durant plusieurs années. Un peu de chaleur humaine, au delà du job, contribue à créer une bonne relation avec sa nounou.

Vous pouvez même organiser un moment convivial une ou deux fois dans l’année. Avec ma nounou, on organise un apéro avant les fêtes de Noel et avant les vacances d’été. C’est un vrai moment sympa autour d’un verre et je suis persuadé que cela aide dans son implication avec les enfants.

 

Lui faire confiance et lâcher prise

relation avec sa nounouDernière astuce mais pas la moindre : faire confiance et lâcher prise ! Oui, c’est votre enfant, la chair de votre chair ! Mais elle, c’est son job. Donc elle sait ce qu’elle fait, elle a l’habitude de s’occuper d’enfants. Etre derrière son dos, tout vérifier en demandant un récapitulatif complet de la journée chaque soir est tout de même anxiogène ! Vous imaginez si chaque soir votre patron vous demandait un recap complet de ce que vous avez fait de votre journée ? Vous aimeriez ?! Donnez lui de l’autonomie (tout en faisant un point régulier – cf point 1 !) et faites lui confiance !

Et pour ça, il est essentiel de lâcher prise. Elle ne fera surement  pas exactement comme vous  faites avec votre enfant. Et vous savez quoi ?  Et d’un vous ne pouvez pas la controler. Et de deux, c’est bien pour votre enfant ! Cela l’ouvre sur d’autres chemins et lui apprend l’adaptabilité. Rien ne sert de passer vos journées à s’angoisser. Faites confiance à votre nounou. Et faites confiance à votre instinct de parent. Car si vous avez choisi cette nounou pour s’occuper de vos enfants, c’est que vous savez que c’est la bonne personne…

 

Et vous ? Avez vous d’autres astuces et conseils à partager pour aider à avoir une bonne relation avec sa nounou ?

Positivons, partageons et commentons ci dessous !

 

Retour à la page d’accueil

Partager l'article
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  

6 thoughts on “Nounou : Mes 5 astuces pour avoir une bonne relation avec sa nounou”

  1. Article très intéressant qui résume bien les points auxquels il faut faire attention quand on cherche sa nounou !
    Ne pas hésiter à le redire de temps en temps pour ne pas oublier les bonnes pratiques pendant les 2 ou 3 années durant lesquelles bébé sera avec elle/lui.

    Tu as gardé la même ass mat pour tous tes enfants ?

    1. Merci pour ton message François !
      J’ai des jumeaux (et vais m’arrêter là !) et donc oui, c est la même nounou pour les deux depuis le début (avec une pause de 2 mois avec une autre nounou pour cause d’arrêt maladie).
      Et toi, tu fais garder ton enfant comment ? Crèche ou nounou ?

  2. Bonjour, j’accueille chez moi des enfants et je suis agréé par la pmi de mon secteur. Je ne me définie pas comme nounou (qui vient du mot nourrice, a l’époque où celles ci donnaient le sein) mais assistante maternelle. Donc comme professionnelle de la petite enfance, la majeure partie d’entre nous est d’ailleurs diplômée de la petite enfance.
    Voilà, c’était juste une petite parenthèse quand aux termes utilisés dans l’article qui est très pertinent par ailleurs. Notamment sur l’importance de la bonne relation entre parents et assistant(e) s maternelle.
    Pour ma part, je suis très attentive a l’entretien et aux relations post signature de contrats. Ca en dit long (retard, attitude intrusive ou sans gêne). Du coup parfois je préfère ne pas m’engager que de signer et regretter après.
    Bonne continuation pour votre blog.. Cordialement.

    1. Merci Séverine pour votre témoignage. ET vous avez raison pour le terme d’Assistante Maternelle qui est plus adaptée que celui de “Nounou”. Et je vous rejoins également sur l importance de l’entretien. L’assistante maternelle et les parents doivent réussir à écouter leur instinct car je pense que l’on est capable de sentir rapidement si la relation, pour l’enfant, va fonctionner ou pas…

  3. Bonjour,

    Très joli texte qui met bien en valeur les assistantes maternelles. Ça change des critiques et ça fait chaud au cœur.

    Effectivement, la confiance doit être au cour de cette relation parents/nounou/enfant et vous expliquez bien comment y arriver.

    Bonne continuation avec vos enfants.

    1. Merci Véronique pour votre retour. Et oui, réussir à établir et à maintenir la confiance est la clé selon moi. Et en avoir conscience, c’est déjà un 1er pas pour la déployer !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.